Remise à flot de l’UMA : le MAE tunisien "travaille dur" !

 Remise à flot de l’UMA : le MAE tunisien "travaille dur" !
Par Abbès Zineb | 05 Décembre 2018 | 14:28

Après le message de Mohamed VI pour des négociations bilatérales avec Alger, puis l’initiative d’Alger pour une réunion en urgence des ministres des affaires étrangères de l’UMA, les lignes  ont l’air de bouger. En tous cas "la Tunisie y travaille d’arrache-pied", à en croire son ministre des Affaires étrangères Khamis Al-Jahnaoui

La Tunisie "travaille d'arrache-pied" pour résoudre les différends en suspens entre l'Algérie et le Maroc dans le but de "réactiver" l'Union (des cinq nations) du Maghreb Arabe (UMA), selon les propos du chef de la diplomatie tunisienne.

S'exprimant via Facebook jeudi soir, Al-Jahnawi, cité par le journal turc Umiet Domez, a déclaré que la Tunisie avait proposé des dates pour "organiser une réunion à huis clos entre les ministres des Affaires étrangères des cinq Etats du Maghreb en vue de promouvoir l'activation des institutions de l'UMA".

Il a ajouté: "Les initiatives menées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI [du Maroc], les déclarations récentes de nos frères en Algérie et les contacts diplomatiques entre les États du Maghreb ont tous contribué à réduire les anciens différends entre les deux pays."

Le 6 novembre, le roi Mohammed VI a appelé l'Algérie à mettre en place un comité mixte chargé d'examiner les questions en suspens, notamment la fermeture toujours en vigueur de la frontière commune des deux pays.

Quelques jours plus tard, le ministère algérien des Affaires étrangères a convoqué une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UMA «dans les meilleurs délais» pour examiner les propositions de «réactivation» du bloc régional nord-africain.

Voir toutes les actualités