Rebond de la Covid-19: Benbouzid n'exclut pas un tour de vis dans l'application des mesures préventives

Rebond de la Covid-19: Benbouzid n'exclut pas un tour de vis dans l'application des mesures préventives
Par Amel Benabi | 18 Octobre 2020 | 10:55

La hausse, ces derniers jours, des cas positifs de Covid-19, dépassant le chiffre de 200 personnes par jour,  a fait réagir dimanche le ministre de la Santé publique, qui explique ce rebond par "un relâchement dans l'application des mesures barrières de la part des citoyens, notamment le port du masque dans les lieux à forte densité de population comme les marchés".

S'exprimant dimanche sur les ondes de la radio, le Pr Benbouzid, sans se dire "inquiet" pour le moment,  n'écarte pas en revanche un nouveau tour de vis dans la mise en œuvre des mesures préventives, au cas où la courbe des contaminations poursuivrait son ascension.

Le Pr Benbouzid s'est adressé en particulier aux partis politiques qui organisent les meetings dans le cadre de la campagne électorale pour le référendum du 1er novembre, leur rappelant l'exigence de faire respecter la distance physique et le port des masques pour éviter que ces rassemblement ne se transforment en clusters.

Au sujet de la rentrée scolaire prévue mercredi, le ministre a réagi aux rumeurs annonçant le report de la réouverture des classes, à cause du rebond de la pandémie, invitant les parents "à ne pas croire aux rumeurs véhiculées sur les réseaux sociaux".

"Les responsables de l'Education, en collaboration avec les membres du Comité scientifique ont mis en place un protocole sanitaire rigoureux qui permet de garantir la santé des élèves", assure, le ministre.

Pour ce qui est de la grippe saisonnière, l'invité de la radio nationale affiche une grande sérénité, assurant que "l'Algérie est prêtre pour entamer la campagne de vaccination, fin octobre."

Voir toutes les actualités