Quand cheikh Al Karadhaoui appelait au meurtre des savants en Syrie

Quand cheikh Al Karadhaoui appelait au meurtre des savants en Syrie
Par Mourad Arbani | 24 Mars 2013 | 16:53

Après avoir émis des dizaines de fatwas meurtrières dont celles condamnant à mort Mouammar Kadhafi et Bachar Al Assad, le cheikh égypto-qatari Youcef Al Karadhaoui, se voulant plus large, a cette fois-ci appelé au meurtre de tous les fonctionnaires syriens, de tous les soldats de l'armée régulière, tous les civils, tous les Oulémas (savants)...et en général tous ceux qui soutiennent le pouvoir syrien ( voir vidéo).

Cynique, il s'adresse aux éventuelles victimes collatérales leur promettant que le Bon Dieu pourvoira à leurs doléances.

Sur une autre vidéo,  le gourou salafiste fustige Cheikh Al Bouti, pour "son soutien au mal", le traitant "de léger d'esprit et d'imbécile", et annonçant que son meurtre et celui de tous les partisans du régime Assad, est licite.

Al-Karadhawi,le mufti de l'Otan s'en est aussi,violemment, pris au martyr Al-Bouti, et ce, dans les termes les plus offensants, seulement, deux jours après son assassinat en déclarant qu' "Al Bouti est mort, sans avoir été mis sur le droit chemin ...il était mon ami (!), mais il a soutenu le criminel Assad ...il a terni l'image des Sunnites et des révolutionnaires syriens", a t-il dit, avec outrecuidance. "Je doute fort qu'il ait été tué, dans une attaque-suicide".

Cette fatwa rappelle aux algériens que nous sommes la fatwa de Djamel Zitouni, marchand de volailles à Birkhadem et néanmoins émir des groupes islamistes armés (GIA) qui rendait licite, en décembre 1994, par une fatwa spéciale, le sang des civils hommes, femmes et enfants sur tout le territoire, sous le prétexte que les Algériens soutiennent le pouvoir en place.

Des dizaines de milliers de civils furent égorgés, des centaines de femmes kidnappées et violées dans des tournantes ignobles et abjectes puis tuées, des milliers d'autres citoyens prirent le chemin de l'exil, des dizaines de milliers d'autres ont quitté les campagnes pour s'agglutiner autour des villes...Voilà les conséquences désastreuses et  dramatiques de fatwas émises par des Oulémas au service du Mal.

 

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités