Projet d'une usine de véhicules utilitaires chinois en Algérie

Projet d'une usine de véhicules utilitaires chinois en Algérie
Par Mourad Arbani | 09 Novembre 2013 | 19:52

Des véhicules utilitaires chinois seront fabriqués en Algérie à la faveur d'un accord de partenariat signé, samedi, entre une holding privée Arcofina et le constructeur automobile public chinois Faw

L'accord, paraphé par le PDG d'Arcofina M. Abdelouahab Rahim et le patron de Faw M. Wang Zhijian prévoit un investissement initial de 5 milliards de DA pour cette future usine qui produira dans un premier temps 10.000 véhicules.

Ce partenariat, basé sur la règle d'investissement (51%-49%) vise aussi le développement d'un réseau national de sous-traitance avec l'objectif d'arriver, après trois ans de la mise en service de l'usine, à un taux d'intégration de plus de 40%, a précisé M. Rahim lors de la cérémonie de signature.

Il est prévu la création dans une première phase de 1.000 emplois, selon le PDG d'Arcofina qui n'a pas donné d'indications sur le lieu d'implantation de cette unité. Il a souligné également l'intérêt accordé à ce projet par le gouvernement chinois qui a consacré un fonds de 30 milliards de dollars pour financer les investissements chinois à l'étranger.

De son côté, le patron du groupe chinois s'est félicité de la signature de ce contrat, soulignant l'importance du marché algérien qui permettra à Faw à l'avenir de pénétrer les marchés africains et européens.

Il est à noter que Faw est une entreprise étatique chinoise spécialisée dans la construction automobile. Elle emploie plus de 130.000 employés à travers le monde.

Mots-clés :
Catégories : Economie Actualité A la une

Voir toutes les actualités