Pétrole : L'Opep préoccupée par la hausse de la production américaine

 Pétrole : L'Opep préoccupée par la hausse de la production américaine
Par Kaci Haider | 12 Février 2018 | 17:06

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a une nouvelle fois revu à la hausse ses prévisions de l'offre  américaine cette année, qui selon elle "demeure préoccupante", alors que les prix ont chuté la semaine dernière.

Dans son rapport, l'organisation a revu à la hausse la croissance del'offre non-Opep pour 2018, croissance qui devrait atteindre 1,4 million de barils par jour (mbj) (contre une croissance de 1,15 mbj attendue le mois dernier) pour atteindre une offre totale moyenne de 59,26 mbj.

Les Etats-Unis ont majoritairement contribué à cette révision avec +0,16 mbj. L'Opep a ainsi souligné que "la hausse de la production aux Etats-Unis demeure préoccupante" alors que l'organisation et ses partenaires, dont la Russie, ont scellé fin 2016 un accord de réduction de leur production visant à rééquilibrer l'offre et la demande mondiale et à faire remonter les prix.

Si les prix ont bien augmenté depuis, les producteurs privés américains, qui ne sont pas tenus par l'accord, en ont profité pour relancer de plus  belle leurs exploitations de pétrole non conventionnel, qui sont redevenues rentables.

En janvier, les 14 pays de l'Opep ont pompé un total de 32,30 mbj, soit une diminution de 8.000 barils par jour par rapport à décembre, selon des sources indirectes.

La baisse de la production s'explique principalement par la chute desextractions vénézuéliennes (-47.300 b/j) provoquée par la crise économique et politique qui secoue le pays, et dans une moindre mesure par une production moins élevée en Angola.

Voir toutes les actualités