Pétrole: le Brent proche des 58 dollars lundi à Londres

Pétrole:  le Brent proche des 58 dollars lundi à Londres
Par Abbès Zineb | 12 Aout 2019 | 13:45

Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, souffrant des tensions commerciales accrues entre la Chine et les Etats-Unis qui menacent la croissance mondiale.Dans la matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 57,97 dollars à Londres, en baisse de 0,96 % par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI pour livraison en septembre s'échangeait à 53,67 dollars, 1,52% de moins que vendredi."Les craintes d'un ralentissement de la croissance économique mondiale pèsent toujours sur le marché", a expliqué Carlo Alberto de Casa, analyste chez ActivTrades.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a abaissé vendredi ses prévisions pour la croissance de la demande mondiale de pétrole en 2019 et 2020.Sa prévision de croissance de la demande de brut pour cette année a ainsi été révisée en baisse de 100.000 barils par jour (mbj). Elle devrait atteindre 1,1 mbj en 2019.

La situation économique "est en train de devenir encore plus incertaine" avec les tensions commerciales persistantes entre les États-Unis et la Chine, note l'agence, qui conseille des pays développés sur leur politique  énergétique.

Toutefois, comme le rappelle Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank, "l'Arabie Saoudite réduira probablement sa production encore plus, si cela s'avère nécessaire (...) pour soutenir les cours".

En effet, selon l'agence Bloomberg, l'Arabie saoudite a contacté les autres membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) après une chute des cours de pétrole mercredi dernier pour discuter de  mesures susceptibles de les faire remonter. L'Organisation et dix pays partenaires, dont la Russie, sont engagés depuis 2016 dans un accord de  réduction de leur production.

Voir toutes les actualités