Parlement : la commission des Affaires juridique de l’APN entame la procédure de levée de l’immunité parlementaire de Boudjema Talai

 Parlement : la commission des Affaires juridique de l’APN entame la procédure de levée de l’immunité parlementaire de Boudjema Talai
Par Nabil Semyane | 15 Juin 2019 | 12:54

La commission des Affaires juridiques  et administratives de l’APN a entamé samedi la procédure de levée de l’immunité parlementaire contre le député FLN et ex -ministre du Transport Boudjemaâ Talai, selon des sources parlementaires.  

Cette procédure entamée à la demande des autorités judiciaires permettra l’engagement des poursuites contre cet ancien ministre dont le nom fait partie de la liste d’ex -membres du gouvernent impliqués dans les affaires de corruption.

Pour rappel, la levée de l'immunité parlementaire est une procédure chronophage qui dure plusieurs mois, mais le député concerné peut, de son propre chef, renoncer à son immunité pour se mettre à la disposition de la justice et éviter ainsi  l'humiliation d'un vote secret à la plénière de l'APN. 

Deux sénateurs, Said Barkat et Djamel Ould Abbès sur lesquels pèsent des présomptions de corruption, au moment où ils étaient à la tête du Ministère de la Solidarité et de la famille, ont renoncé à leur immunité. 

Amar Ghoul, sénateur dans le tiers présidentiel et ancien ministre dont le nom est lié au scandale de l'autoroute Est/Ouest est visé par la même procédure. Fera t-il la même chose que ces deux collègues Ould Abbès et Barkat ou jouera-t-il la montre, en espérant que la tempête judiciaire qui s'abat sur les anciens responsables politiques passe ?

Voir toutes les actualités