Ouyahia menotté aux funérailles de son frère : Abdélaziz Rahabi dénonce « un triste spectacle »

 Ouyahia menotté aux funérailles de son frère : Abdélaziz Rahabi dénonce « un triste spectacle »
Par Abbès Zineb | 23 Juin 2020 | 15:54

Les images d’un Ahmed Ouyahia menottes aux poignets et entouré par une escouade de policiers et de gendarmes, lors de l’enterrement de son frère et avocat Laifa Ouyahia,  ont choqué plus d’un, y voyant un geste « d’humiliation » infligé à l’ancien Premier ministre.

Abdelaziz Rahabi, ancien ministre qui connait bien Ouyahia, le politique et l’homme, a, lui aussi, réagi négativement à ses images insoutenables en les qualifiant de « triste spectacle ».

 « L’autorité judiciaire qui a autorisé le prévenu Ahmed Ouyahia à assister à l’enterrement de son frère aurait dû également assurer au citoyen Ouyahia les conditions de dignité et de sérénité », a-t-il commencé par écrire mardi sur sa page Facebook.

L’ancien diplomate a exprimé son indignation face à « ce triste spectacle »» donné dans un lieu de recueillement squatté par des médias en dessous de tout et des badauds voyeuristes, ne fait pas honneur aux pouvoirs publics.

Ce qui est montré lundi par certaines télévisions privées « donne une image indigne d’un pays dont le peuple est reconnu pourtant pour ses valeurs de compassion devant la mort et de tolérance devant l’adversité ».

« J‘ai honte pour nous », a-t-il conclu, estimant qu’on est dépouillé de nos valeurs qui préservent la dignité humaine.

Dans sa page Facebook, l’ancien diplomate s’en est également pris aux télévisons qui ont piétiné les valeurs éthiques en filmant le moment d’intimité qu’est un enterrement, les accusant de « voyeurisme » morbide.

Voir toutes les actualités