Ould Abbès met fin à la polémique : Oui, c’est le président qui est l’auteur des instructions

Ould Abbès met fin à la polémique : Oui, c’est le président qui est l’auteur des instructions
Par Amel Benabi | 12 Aout 2017 | 16:39

Fin de la polémique sur la suspicion qui a entouré les dernières instructions envoyées par le président de la République au Premier ministre s'agissant des hommes d’affaires et des marchandises en souffrance dans les ports d’Algérie. Ces instructions fuitées sur Ennahar TV ont provoqué une grosse polémique quant à leur authenticité surtout que le chef de l’Etat s’était payé la tête d’Abdelmadjid Tebboune lui reprochant de créer des conflits inutiles avec les patrons.

De nombreux acteurs politiques et médiatiques ont cru déceler une manipulation imputant ces instructions à des cercles occultes voire à Ahmed Ouyahia. Le Secrétaire général du FLN vient de battre en brèche cette lecture, en confirmant qu’elles émanent bel et bien du président de la république. «Quand le président de la République, qui est le président du parti, parle, il n’y a plus de discussions et il n’y a plus de débat. Nous, on exécute », a déclaré Djamel Ould Abbes lors d’un point presse organisé à l’issue d’une conférence du parti sur les élections locales qu’il a présidée aujourd’hui.

Voulant visiblement lever toute équivoque, le chef du FLN  assènera : «C’est le président de la république qui est le patron. Les dernières instructions prouvent aussi que ce qui se dit ici et là est faux», balayant ainsi les remeurs récurrentes faisant accroire que ces fameuses instructions n’étaient pas du président de la République.

Et Djamel Ould Abbès de préciser : «Le président n’est pas une mer, mais un océan. Nous ne savons pas forcément ce qu’il fait, mais nous savons que ses instructions commencent à être appliquées sur le terrain. A preuve, il appuie que : «les marchandises ont commencé à sortir des ports depuis hier».

Ould Abbès connu pour sa fidélité à toute épreuve au président estime que les dernières instructions «prouvent qu’il y a un président de la république qui suit et qui tranche». Quid du soutien du FLN à Abdelmadjid Tebboune au centre de la polémique ?  «Tebboune a été nommé Premier ministre par le président de la République. Tant que le président lui fait confiance, on lui confiance», commente sans surprise le S.G du FLN.

Voir toutes les actualités