Mosquée d'Alger : L'instance en charge de sa gestion désignée mercredi en conseil interministériel

Mosquée d'Alger : L'instance en charge de sa gestion désignée mercredi en conseil interministériel
Par Djamil Mesrer | 10 Février 2019 | 19:56

L'instance multisectorielle,  chargée de la gestion de la Mosquée d'Alger, sera désignée mercredi prochain à l'occasion d'un conseil interministériel, a annoncé, dimanche, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa.

Invité du Forum du quotidien El Moudjahid, M. Aissa a indiqué que ce Conseil interministériel "se tiendra sous la présidence du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, pour l'examen de la composante et la nature de l'instance qui sera en charge de la gestion de la Mosquée d'Alger",ajoutant que le choix se pose, actuellement, entre un établissement public à caractère administratif (EPA), une Entreprise publique à caractère industriel et commercial (EPIC), ou encore une Entreprise privée.

Ces différentes propositions s'expliquent par le fait que "la Mosquée d'Alger soit une infrastructure religieuse, culturelle et muséale comprenant des espaces gérés par des micro entreprises, d'où notre proposition d'être placée sous la houlette de la Présidence, du Premier ministère ou du département des Affaires religieuses", a-t-il expliqué ajoutant que le conseil d'administration "sera formé de tous les secteurs concernés".

D'autre part, le ministre a précisé que la Mosquée d'Alger aura un staff de quatre Imams au moins, représentant l'ensemble des tendances du pays, et qui se relieront au Minbar (tribune)", soulignant que "le Adhan reflétera l'identité nationale".

Voir toutes les actualités