Législatives en France : majorité écrasante pour Macron, abstention record (Actualisé)

Législatives en France : majorité écrasante pour Macron, abstention record (Actualisé)
Par Nabil Semyane | 18 Juin 2017 | 19:16

Mise à jour à 20h15 :  Le nouveau président français Emmanuel  Macron a obtenu une majorité parlementaire écrasante, selon les premières  estimations dimanche, balayant les autres partis, et obtenant toute latitude  pour conduire ses réformes, dans un scrutin toutefois marqué par une abstention  sans précédent.    

Le parti présidentiel La République en marche (REM) et son allié du MoDem  remportent de 355 à 403 députés sur 577, largement au-delà de la majorité  absolue de 289 sièges, selon les chiffres de différents instituts de sondage.  

"Nous obtenons une majorité nette mais en même temps les Français n'ont pas  voulu signer de chèque en blanc", a commenté le porte-parole du gouvernement,  Christophe Castaner.  

Inconnu il y a encore trois ans, élu le 7 mai à 39 ans à la tête du pays  face à des poids-lourds de la politique, le plus jeune chef d'Etat qu'ait connu  la France a gagné son dernier pari: contrôler l'Assemblée nationale pour lancer  de délicates réformes d'inspiration libérales-sociales et renforcer sa position  au niveau européen.    

Mais cette victoire est entachée par le niveau de l'abstention, qui devrait  dépasser 56%, selon plusieurs instituts.

Ce record historique s'explique par la  victoire annoncée du parti présidentiel, un long marathon électoral entamé en  octobre dernier avec les primaires de la droite, un désintérêt croissant pour  la politique.


19h16 : Le parti d’Emmanuel Macron la République En Marche arrive  largement en tête au deuxième tour des législatives  en France avec  41,25% et un score se situant entre  395 et 425 députés. Le parti LREM est suivi par les partis de droite (LR, UDI, DVD) avec 97 à 117 sièges,  devenant  du coup  la première force d’opposition.

 Le PS PRG DVG obtient entre 29 et 34 députés. La France insoumise de Jean Luc Mélenchon, obtient entre 12 et 17 députés, alors que le FN de Marine Le Pen, qui a élue députée, rrache entre 4 et 6 sièges

Cette élection est marquée par une participation historiquement basse avec à peine  42% des français qui sont allées voter.

Par ailleurs, le secrétaire général du pari socialiste Jean Christophe Cambadelis, a annoncé sa démission.

 

Voir toutes les actualités