L'Allemagne s'engage à inclure Israël dans l’accord européen pour un accès immédiat au vaccin : un "apartheid détestable" dénonce l'Iran

L'Allemagne s'engage à inclure Israël dans l’accord européen pour un accès immédiat au vaccin : un "apartheid détestable" dénonce l'Iran
Par Djamil Mesrer | 05 Décembre 2020 | 17:23

Faisant référence aux informations de l’agence de presse allemande TRT selon laquelle l’Allemagne s’est engagée à inclure Israël dans l’accord européen pour un accès immédiat au futur vaccin contre le coronavirus, le Chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif écrit sur Twitter « Les Palestiniens ne font pas partie de cet accord. Arrêtez cet apartheid détestable face au Coronavirus ! »

Réagissant par ailleurs aux déclarations avancées par son homologue allemand, Heiko Mass, qui vient d’appeler à  une renégociation avec l’Iran d’un accord « plus large » au-delà  du Plan global d’action commun sur le nucléaire de 2015 (PGAC), le Chef de la diplomatie iranienne a déclaré : « Avant de prononcer tout discours sur l’Iran Heiko Mass et la Troïka européenne doivent faire ce qui suit : « Arrêtez l’apartheid détestable face au coronavirus, respectez vos engagements au titre de la résolution du Conseil de sécurité, arrêtez de violer le PGAC, arrêtez votre comportement destructeur dans notre région et la vente d’armes aux pays du golfe Persique dont la valeur a été estimée à 100 milliards de dollars ainsi que votre soutien aveugle aux actes terroristes israéliens. »

Dans des déclarations qui montraient le suivisme allemand vis-à-vis des États-Unis, à l’occasion d’une interview avec l’hebdomadaire allemand Der Spiegel,  Heiko Mass a indiqué : « Un retour à l’accord nucléaire actuel ne suffira pas. Il va falloir une sorte d’accord nucléaire plus, ce qui est aussi dans notre intérêt. Nous avons des attentes claires à l’égard de l’Iran : pas d’armes nucléaires mais pas non plus de programme de missiles balistiques qui menace toute la région… En outre l’Iran doit jouer un autre rôle dans la région ».

Le ministre allemand des Affaires étrangères a tenu ces propos alors que la République islamique d’Iran a déclaré à plusieurs reprises qu’elle ne négociera pas sur ses capacités balistiques et défensives.(Avec Agences)

Mots-clés :

Voir toutes les actualités