La nouvelle loi sur le service militaire publiée dans le journal officiel

La nouvelle loi sur le service militaire publiée dans le journal officiel
Par Abbès Zineb | 09 Septembre 2014 | 16:13

La nouvelle loi sur le service national, adoptée par le parlement lors de la session précédente est publiée dans la dernière édition du journal officiel. Et devient donc exécutoire pour les nouveaux appelés qui rejoindront leurs casernes d’affectations le mois d’octobre.

Principal changement : le réduction de la durée du service qui passera de dix-huit mois à douze mois, soit une nouvelle réduction de six mois après la précédente qui a permis de ramener le service de 24 mois à dix huit mois.

Cette meure, qui fait partie des engagements du président Bouteflika, lors de son dernier mandat a fait l’objet d’une longue maturation au sein de l’institution militaire avant qu’elle ne soit ainsi actée.

Dans l’article 7 de la loi, il est clairement stipulé que «tout citoyen ne justifiant pas de sa situation régulière vis-à-vis du service national ne peut être recruté dans le secteur public ou privé, ou exercer une profession ou une activité libérale.»

Ainsi donc, les citoyens bons pour le service doivent désormais passer douze mois dans la caserne pour prétendre à un recrutement dans le secteur public ou privé. Même pour quelqu’un qui veut exercer un commerce, à titre privé, doit désormais justifier de sa situation militaire avant d’obtenir son registre de commerce.

Les cas d’inaptitude pour le service, pour des raisons de santé ou pour des raisons sociales sont consacrées par cette nouvelle loi , sous la forme d’une dispense. En revanche, les cas d’insoumission seront sévèrement reprimés, autrement dit un citoyen en âge d’êre sous les drapeaux qui n’est pas dispensé ou qui n’est pas bénéficiaire d’un sursis pour études supérieures est passible d’un tribunal militaire territorialement compétent.

Autre disposition, qui n’est pas au demeurant une nouveauté : la solde dont le montant n’est pas indiquée. Mais ce qui va certainement faire plaisir aux citoyens algériens, c’est le fait que le durée du service national sera comptabilisée dans le calcul de la retraite est sera considérée comme une période de travail.

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités