La nouvelle loi sanitaire n’est pas annulée : le ministère met fin aux spéculations

La nouvelle loi sanitaire n’est pas annulée : le ministère met fin aux spéculations
Par Amel Benabi | 17 Juillet 2017 | 14:57

Le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière a apporté un démenti formel aux spéculations médiatiques sur un prétendu retrait du projet de loi sanitaire. Cette précision fait suite au menu du dernier Conseil interministériel tenu jeudi, duquel le point relatif à l’examen de ce projet a été reporté sine die.

Dans un communiqué reçu à notre rédaction, le département du Pr Hasseballoui explique que ce report est à vrai dire motivé par le souci de donner plus de temps aux membres du gouvernement pour s’imprégner de son contenu.

Le ministère de la santé souligne que, de concert avec les services du Premier ministre, il a été décidé d’ajourner l’examen du projet pour permettre aux ministres «d’approfondir leurs connaissances dans la perspective de leur participation aux débats du parlement».

En conséquence, le ministère tient à couper court aux spéculations sur le fait que ce report «ne veut en aucun cas dire retrait ou gel du projet de nouvelle loi sanitaire actuellement au niveau du Parlement».

Pour rappel, ce projet de loi subit un énième report d’examen depuis son annonce au début de l’année par l’ancien ministre Abdelmalek Boudiaf. De nombreux observateurs craignent que cette nouvelle loi ne mette fin au principe de la gratuité des soins consacrée pourtant dans la Constitution.

 

  

 

 

 

   

Voir toutes les actualités