La mise en service du téléphérique-télécabine de Tizi Ouzou repoussée à 2016

La mise en service du téléphérique-télécabine de Tizi Ouzou repoussée à 2016
Par Ameziane Athali | 27 Octobre 2013 | 18:34

Alors que les travaux de sa réalisation accusent du retard pour diverses contraintes, la date de mise en exploitation du téléphérique-télécabine de Tizi Ouzou sera retardée d'au moins d'une année.

Initialement sa mise en service était prévue pour juillet 2015, et ce, conformément aux termes du contrat d'attribution de marché au profit de la société française Poma, qui s'est associée avec une l'entreprise algérienne de génie civil, Bapiva en plus de l'assistance de la société Travomed, pour un montant de 50 millions d'euros.

Mais de la réunion d'évaluation de l'opération de levée des contraintes tenue ce dimanche au siège de la wilaya de Tizi Ouzou, il ressort que les Tizi Ouzéens ne pourront pas prendre ce nouveau moyen de transport avant 2016.

Parmi les contraintes qui freinent l'avancement de ce projet figurent le déplacement d'un gazoduc au niveau du site du point de départ de ce téléphérique-télécabine, à savoir, kef Naadja et la station du stade du 1er novembre de la ville des genêts.

Il est à rappeler, par ailleurs, que la liaison en question sera d’une longueur totale de 5,4 km pour 120 cabines, comportant six gares dont quatre intermédiaires, selon la fiche technique du projet.

Le premier tronçon reliera la gare multimodale (routière et ferroviaire) de Kef Naadja à la Haute Ville, pour un débit horaire de 2.000 personnes.

Le second reliera la Haute Ville à l’hôpital Sidi Belloua (1.000 personnes/heure). Le troisième est un téléphérique (550 personnes/heure) entre l’hôpital et le village de Redjaouna situé en hauteur.

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités