La chancelière allemande Angela Merkel attendue lundi à Alger

La chancelière allemande Angela Merkel attendue lundi à Alger
Par Kaci Haider | 14 Septembre 2018 | 09:15

La Chancelière allemande, Angela Merkel, est attendue lundi prochain à Alger pour une visite officielle à l`invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

A l'occasion de cette visite, la chancelière allemande sera reçue par le président Bouteflika et aura des entretiens avec le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

Mme Merkel animera une conférence de presse conjointe avec M. Ouyahia dans laquelle elle évoquera notamment diverses questions liées aux relations algéro-allemandes ainsi que les questions intérêt commun.

Cette visite sera ainsi l'occasion de faire une évaluation des relations économiques entre l'Algérie et l'Allemagne et de renforcer les axes de partenariat pour une relation bilatérale économiquement dense.

Plusieurs filières industrielles intéressent les entreprises allemandes dont particulièrement l`industrie mécanique, la sous-traitance automobile, l'énergie renouvelable, la chimie et l'industrie pharmaceutique.

Dans la filière mécanique, l`Algérie et l`Allemagne sont déjà liés par des partenariats tels ceux de la production en Algérie de véhicules de la marque Mercedes-Benz entre le groupe allemand Daimler (société mère de Mercedes-Benz), la Société nationale de véhicules industriels (SNVI), le ministère de la Défense nationale (MDN) et le groupe émirati Aabar.

Il s`agit de trois sociétés mixtes algéro-germano-émiraties créées en 2012 pour développer l'industrie mécanique en Algérie: Société algérienne pour la production de poids lourds Mercedes-Benz (SAPPL.MB) à Rouïba, Société algérienne pour la fabrication de véhicules de marque Mercedes-Benz (Safaa) à Tiaret et Société algérienne de fabrication de moteurs de marque Mercedes-Benz, Deutz et MTU à Constantine.

Au total, plus de 200 entreprises allemandes activant dans différents secteurs sont implantées actuellement en Algérie et l'Allemagne a été classée 4ème fournisseur de l'Algérie en 2017 avec 3,2 milliards de dollars.

Voir toutes les actualités