Journée nationale de la presse : Bensalah appelle "les professionnels du secteur à assumer le rôle qui leur incombe en cette étape charnière du pays"

Journée nationale de la presse : Bensalah appelle "les professionnels du secteur à assumer le rôle qui leur incombe en cette étape charnière du pays"
Par Mourad Arbani | 22 Octobre 2019 | 20:28

Le chef de l'Etat Abdelkader Bensalah a appelé, mardi, "les professionnels" des médias " à assumer le rôle qui leur incombe en "cette étape charnière" et "décisive" que traverse le pays.

Dans un message à l'occasion de la célébration de la Journée nationale de la presse, le 22 octobre de chaque année, le chef de l'Etat a déclaré que
"l'histoire de la presse algérienne a toujours été étroitement liée à l'engagement en faveur des grandes causes nationales et aux étapes charnières, voire décisives pour notre pays", soulignant que "la loyauté des journalistes à leur profession, tout au long d'un parcours semé d'embûches et de difficultés et riche en sacrifices, a de tout temps été synonyme de fidélité à la patrie".

"Une patrie fédératrice de l'ensemble des Algériennes et Algériens, toutes tendances et obédiences confondues qui, dans les moments difficiles, font montre de tant d'ingéniosité à faire face aux secousses, parfois graves, qu'a eu à vivre l'Algérie", a-t-il soutenu.

"Force est de constater que la presse nationale a toujours été le porte-voix de la société, un rôle que la nouvelle génération de journalistes s’attelle à présent à assumer en couronnement des contributions successives de leurs prédécesseurs, tant durant la Glorieuse guerre de libération nationale qu'au lendemain de l'indépendance. Des contributions qui ont constitué ainsi le socle de la scène médiatique nationale avec tout le foisonnement et les développements techniques qui la caractérisent, a-t-il ajouté.

Evoquant l'apport indéniable des journalistes des différents médias nationaux, presse écrite, audiovisuelle ou électronique, M. Bensalah a cité "l'accompagnement des efforts des pouvoirs publics, qui n'ont eu de cesse de mobiliser tous les moyens disponibles, en cette conjoncture difficile, pour répondre aux préoccupations de la société et traduire sur le terrain la politique de l'Etat à travers des dispositions et des mesures à caractère social visant l'amélioration des conditions de vie, la prise en charge de la jeunesse et la mobilisation davantage de moyens au profit des régions du Sud et des Hauts plateaux" ainsi que "la promotion et l'élargissement du dialogue politique à travers les cercles de débat, les programmes, les interviews et autres formes de travail journalistique en interaction avec la situation que connaît la scène nationale, en cette sensible conjoncture".

Il a relevé, dans le même ordre d'idée "l'assiduité professionnelle à mettre en exergue la forte volonté des institutions et instances du pays à réunir les conditions de la transition de l'Algérie vers une nouvelle ère pour le parachèvement du processus de concrétisation des aspirations et revendications du peuple dans un climat de confiance".
S'adressant à la corporation médiatique, le chef de l'Etat a déclaré que "l'Algérie traverse une étape critique, dont vous êtes non seulement témoins mais également, partant de votre conscience nationale, acteurs de son présent et de son avenir".

"Certes, notre pays est face à une épreuve difficile, mais les solutions sont possibles avec tout ce qui a été assuré pour aller vers un scrutin présidentiel, le 12 décembre prochain, notamment à la faveur de la concrétisation de la plus grande partie des revendications exprimées par notre peuple lors de son Hirak pacifique et civilisationnel, et ce grâce à la réponse des institutions de l'Etat et à l'accompagnement de l'Armée nationale populaire (ANP), qui n'a ménagé aucun effort à s'acquitter, pleinement et perspicacement, de ses missions constitutionnelles", a-t-il ajouté.

Le chef de l'Etat a tenu, en outre, à "saluer les efforts de l'ensemble des patriotes, qui croient en une Algérie forte et souveraine, et qui œuvrent assidûment et sincèrement à sa sortie de la situation actuelle.Désormais, grâce à la persévérance et aux sacrifices des loyaux enfants de l'Algérie, et à la convergence des volontés jalouses de la Patrie, le processus politique inclusif autour de l'élection présidentielle est devenu un impératif incontournable".

A cette occasion, il a estimé objectif de "louer l'effort consenti par le secteur de l'information, public et privé, pour consacrer le professionnalisme et faire prévaloir le sens de responsabilité sur toute tendance d'exacerbation et de division. C'est là, la manifestation d'une maturité journalistique et d'une authentique appartenance patriotique de nos filles et fils, à travers les divers créneaux de l'information. C'est aussi, le témoignage de leur fervente jalousie de la patrie, intrinsèquement hostile à toute atteinte à la souveraineté nationale et à l'unité du peuple. Une position louable à marquer d'une pierre blanche à l'actif de la presse nationale".

Rappelant qu'en prévision de "l'échéance nationale décisive et historique pour notre Nation, le corps électoral a été convoqué, au lendemain de la cristallisation des propositions de l'Instance nationale de dialogue et de médiation (INDM), consistant essentiellement en l'adoption de deux lois organiques relatives à l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) et au régime électoral", il a indiqué que "dans le cadre d'une démarche visant à asseoir un climat de confiance restaurée, l'ANIE a été installée et aujourd'hui nous aspirons à une plus grande conjugaison d'efforts nationaux, louables et dévoués, pour les semaines à venir".

"Le statu quo ne sert nullement notre peuple, et les médias, tous supports confondus, ont un important rôle à jouer pour contribuer à la réussite du processus électoral", a-t-il insisté.

"Ce peuple que nous exhortons à un sursaut national en se rendant massivement aux urnes pour élire un président de la République et édifier ses institutions dans une Algérie nouvelle, capable de relever les défis actuels, aussi bien à l'intérieur qu'aux niveaux régional et international", a-t-il dit.

Voir toutes les actualités