Incendie sur le navire Tariq Ibn Ziyad : Fin de la galère pour un groupe de 32 passagers

 Incendie sur le navire Tariq Ibn Ziyad : Fin de la galère pour un groupe de 32 passagers
Par Kaci Haider | 13 Novembre 2017 | 17:42

Un groupe de 32 personnes, faisant partie des 472 passagers qui se trouvaient à bord du car-ferry Tariq Ibn Ziad, ayant fait l'objet, samedi soir, d'un incendie dans son garage, sont arrivés lundi après-midi au port d’Oran à bord du navire El Djazair ll,,selon l’APS qui cite le  directeur régional de l’Entreprise nationale du transport maritime des voyageurs (ENMTV).

Ce navire, qui assurait une desserte en provenance de Marseille, a été orienté vers le port de Palma de Majorque (Espagne). Il a accosté au port d’Oran à 14 heures transportant également 17 véhicules parmi près de 300 véhicules qui se trouvaient à bord du car-ferry "Tariq Ibn Ziad" et dont une quarantaine a été calcinée, a indiqué Abdessamad Latrache.

Au total, Djazair ll a transporté 321 passagers et 220 véhicules vers le port d’Oran y compris les voyageurs en provenance de Marseille. Le dispositif mis en place par la direction régionale de la compagnie maritime (ENTMV) a permis la prise en charge de ces voyageurs dans de bonnes conditions, notamment pour rallier Alger.

Un bus et d’autres prestations ont été assurés par l’entreprise au profit de ces voyageurs qui ont déjà pris la route vers la capitale. La restauration et des frais de carburants pour les voyageurs disposant de véhicules sont compris. Par ailleurs, le bateau "Tassili" relevant de l'ENTMV a quitté dimanche soir le port d’Oran pour rejoindre le port d’El Cudia (Palma de Majorque) afin de rapatrier la majorité des 472 passagers qui se trouvaient à bord du car-ferry "Tariq Ibn Ziad".

Ce navire ramènera les voyageurs dans les prochaines heures au port d’Alger. Samedi soir, un véhicule appartenant à un passager avait pris feu dans le garage du navire "Tariq Ibn Ziad" qui se trouvait au nord des îles Baléares, en provenance de Marseille vers Alger, a-t-on rappelé.

 Cet incendie qui s'est propagé rapidement causant la calcination d'une quarantaine de véhicules a été maîtrisé grâce à l'intervention rapide et efficace de l'équipage entraîné pour de telles situations d'urgence

Une cellule de crise a été mise en place au niveau de la direction générale de cette entreprise pour suivre l’évolution de cet incident et prendre les mesures nécessaires. Une enquête sera rapidement diligentée "pour déterminer les causes exactes de cet incendie et situer les responsabilités", a noté le communiqué. L'ENTMV a signalé que la programmation commerciale du car-ferry "Tariq Ibn Ziad" connaîtra quelques modifications. 

Voir toutes les actualités