Ghardaïa : les premières sanctions tombent

Ghardaïa : les premières sanctions tombent
Par Khidr Ali | 12 Juillet 2015 | 19:20

Le patron de la quatrième région militaire, le général-major Cherif Abderrazak, désigné par le président Bouteflika pour coordonner l’opération de rétablissement de l’ordre à Ghardaïa  s’est déplacé dimanche à Guerara, un des théâtres d’affrontements, pour une réunion avec les services de sécurité, gendarmerie et police.

Nous croyons savoir, selon des sources d’informations locales, que le chef de sûreté de Daira de Guerara a été relevé de ses fonctions par le général-major Abdelghani Hamel, après un constat de carence. On lui reproche de n’avoir pas pris toute la mesure de la tension et de n’avoir pas informé à temps sa hiérarchie.

Ce n’est là qu’une première décision, d’autres, dans la même veine sont à attendre, selon la même source. Sur le terrain, la vie commence à retrouver timidement ses droits avec la réouverture de certains commerces et de certaines administrations comme la Poste.

A Alger nous avons également constaté ce dimanche que beaucoup de commerçants mozabites ont rouvert leurs commerces après quatre jours de grève en signe de solidarité avec les victimes des violences à Ghardaïa qui ont fait  24 morts dont 19 mozabites et 5 chaâmbis selon un décompte non officiel.

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités