FLN : la procédure de destitution de Moad Bouchareb enclenchée

 FLN : la procédure de destitution de Moad Bouchareb enclenchée
Par Nabil Semyane | 16 Mai 2019 | 10:58

La nouvelle direction du FLN sous la présidence de Mohmed Djemai se réunit jeudi au siège du parti à Hydra, en vue de la mise en branle de la destitution de Moad Bouchareb selon la radio nationale.

Cette réunion, qui doit trancher sur les modalités techniques de cette décision, politiquement actée déja,  fait suite à des initiatives antérieures  prises par les députés FLN pour pousser à la sortie Moad Bouchareb.

La semaine dernière, une pétition a été initiée par des députés de la majorité (FLN.RND. Indépendants) qui demandaient au président de l’APN de remettre sa démission de son propre chef pour éviter l’humiliation de la destitution, la même qu’il avait lui-même infligé le mois d’octobre 2018 à Said Bouhadja.

Moad Bouchareb, arrivé à la tête du FLN dans des conditions obscures, après un putsch contre Said Bouhadja, fait partie des « B », dont le peuple réclame la tête depuis le début du Mouvement citoyen.

Moad Bouchareb fait aujourd’hui les frais de son allégeance servile et obséquieuse au clan Bouteflika avec des déclarations intempestives qu’il traînera comme un boulet.

« Ceux qui croient que le président Bouteflika ne fera pas de cinquième mandat  peuvent rêver, je leur dit bon sommeil », avait t-il lancé présomptueusement, lors d’un meeting à Oran. A la limite du blasphème, il avait encore déclaré à Alger que « le Bon Dieu a rendu malade Bouteflika de son amour pour la patrie » (Blah Allah Bi Houbi Al Watan)

Toute la question qui se pose aujourd’hui est de savoir si le sacrifice annoncé de Moad Bouchareb suffira pour expier les pêchés du FLN dont une partie du peuple réclame sa mise au musée, comme patrimoine historique de tous les algériens. 

Voir toutes les actualités