FLN : Ali Seddiki explique pourquoi le parti ne peut pas présenter son candidat à la présidentielle

 FLN : Ali Seddiki explique pourquoi le parti ne peut pas présenter son candidat à la présidentielle
Par Nabil Semyane | 21 Octobre 2019 | 12:38

Le FLN se trouve actuellement dans un état de coma artificiel qui le tient en dehors de la dynamique politique contradictoire que vit le pays, partagé entre partisans de la présidentielle du 12 décembre et ses adversaires, défenseurs d’une transition.

Dimanche, Ali Seddiki, lors d’un raout à Ouargla avec les cadres et militants du paerti de la région, a reconnu que « le FLN ne peut présenter son propre candidat à la présidentielle car il n’a pas les moyens de  triompher dans les conditions politiques actuelles et la situation interne du parti ».

Mais dans le même temps, Ali Seddiki dénonce  ceux qui appellent à la mise au placard du FLN, ajoutant à ce propos que « ceux qui lancent des slogans, appelant à l’élimination du FLN de la scène politique se trompent d’adversaire, car notre parti n’est l’adversaire de personne »

En parlant de la présidentielle du 12 décembre, Ali Seddiki juge que « la réussite de la consultation sera aussi la réussite du FLN soucieux avant tout de voir le pays sortir de la crise politique » et souligne  que cette élection « permettra de passer d’un pouvoir de transition à la légitimité populaire ».

Et son appel aux militants du parti pour « aller voter en masse le 12 décembre pour élire celui qu’ils pensent être le plus apte à conduire les affaires du pays ».

Enfin, Seddiki appelle les militants  à s’impliquer dans le processus de changement engagé dans les structures organiques  pour permettre au parti de préparer les futures échéances et d’élire sa nouvelle direction en toute transparence et  en toute démocratie ».

Voir toutes les actualités