Examen des deux projets d’amendement de la loi électorale : Slimane Chenine justifie la procédure d’urgence

 Examen des deux projets d’amendement de la loi électorale : Slimane Chenine justifie la procédure d’urgence
Par Nabil Semyane | 11 Septembre 2019 | 10:34

Les deux projets d’amendements de la loi électorale présentés hier par le ministre de la Justice  devant la Commission des Affaires administratives et juridiques sont discutés aujourd’hui en session plénière par les députés, en l'absence des représentants du FFS,RCD,PT, MSP.

Slimane Chenine président de l’APN a justifié mercredi  l’examen rapide de ces deux projets d’amendement, à travers une procédure rapide  du fait de leur « caractère d’urgence. »

 Adoptés lundi en Conseil du Gouvernement, les deux textes, remis la veille par l’Instance de dialogue et de médiation au chef de l’Etat, ont été examinés hier par la commission des Affaires administratives et juridiques sans amendements, qui a élaboré son rapport final  présenté aujourd’hui en préalable aux débats.

 « la procédure d’urgence  est liée à la situation  que vit notre pays et cette crise nous oblige à bousculer les habitudes  pour que l’APN puisse, à son tour, participer  à la résolution de cette crise et surtout assurer  les garanties nécessaires  à l’organisation de l’élection présidentielle »,  a argumenté  le président de l’APN

 L’adoption des ces deux projets de loi au pas de charge demain est un signe de l’imminence de la convocation du corps électorale qui pourrait intervenir possiblement  dimanche prochain, comme en avait exprimé le souhait Ahmed Gaid Salah, le chef d’Etat-major dans son discours prononcé la semaine dernière à Ouargla

Voir toutes les actualités