Emploi dans le Sud de l'Algérie : 97 % des recrutements issus des autres wilayas

Emploi dans le Sud de l'Algérie : 97 % des recrutements issus des autres wilayas
Par Mourad Arbani | 13 Mars 2013 | 14:21

Plus de 97 % des recrutements profitent à des personnes appartenant à d’autres wilayas sans avoir recours à l’Agence nationale de l’emploi(ANEM) comme le stipule la loi 04-19 relative à l’installation des travailleurs, a déclaré hier, le directeur général de l'ANEM, Mohamed Tahar Chaalal,au sujet de l’emploi dans les wilayas du Sud du pays.

Il  a rappelé que l’inspection du travail avait engagé une opération de contrôle en 2012 et conclu que les entreprises de sous-traitance "rejettent" 90 % des demandes d’emploi présentées par l’ANEM.

Le même responsable a révélé également l’existence de "grandes disparités" entre les salaires que touchent les travailleurs occupant un même poste dans une entreprise sous-traitante, en comparaison avec les grandes sociétés mères, indiquant que ces entreprises n’assurent pas une formation de mise à niveau des nouvelles recrues conformément à la loi dans certains cas.

Pour le DG de l'ANEM, dans les régions du Sud le problème réside dans la procédure de recrutement pratiquée par les entreprises de sous-traitance (sociétés de services pétroliers et autres) implantées dans la région "ce qui a suscité la colère des jeunes demandeurs d’emplois".

Chaalal n'a pas manqué d'aborder l’instruction du Premier ministre relative à l’emploi dans les wilayas du Sud en indiquant que les axes contenus dans ladite instruction "seront appliqués après introduction de nouvelles clauses dans les contrats de partenariat liant les grandes sociétés et les entreprises de sous-traitance (services)".

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités

Commentaires