El-Djeich : "L’ère des diktats et de la fabrication des présidents est définitivement révolue"

El-Djeich : "L’ère des diktats et de la fabrication des présidents est définitivement révolue"
Par Kaci Haider | 10 Septembre 2019 | 12:52

"Au moment où le peuple algérien, dans toutes ses composantes, a approuvé cette démarche sérieuse de sortie de crise en se rangeant aux côtés de l’ANP, exprimant ainsi son adhésion à son approche reposant sur le dialogue rationnel sans exclusive dans le cadre de la légalité constitutionnelle, certaines parties tentent de semer des embûches dans le processus de dialogue, en faisant valoir la nécessité d’une période de transition afin d’entraîner le pays dans le piège du vide constitutionnel, dans une tentative d’abuser et de tromper l’opinion publique interne et étrangère, en véhiculant des idées douteuses et empoisonnées", écrit l'éditorialiste de la revue El-Djeich dans son numéro de septembre 2019.

Pour l'organe de l'armée, "ces parties espèrent ainsi tirer avantage des espoirs, des aspirations et des revendications légitimes exprimées par le peuple. Elles semblent ignorer que l’ère des diktats et de la fabrication des présidents est définitivement révolue".

"Ces parties et leurs acolytes qui conspirent contre l’institution militaire et s’emploient à semer le doute sur ses intentions et ses efforts, à travers certaines plumes mercenaires, certaines chaînes douteuses et partis rejetés par le peuple, n’ont d’autre argument que la critique et le dénigrement dans le seul souci de concrétiser des intérêts étroits au détriment des intérêts suprêmes de la patrie, exprimant leurs doutes sur l’ANP, sur l’instance nationale de médiation et de dialogue, sur les slogans brandis par le peuple lors de ses marches pacifiques ainsi que sur l’appareil judiciaire. Ce dernier s'attelle, nuit et jour, à appliquer strictement la loi à l’encontre des corrompus, à travers le traitement de l’ensemble des dossiers, sans exception", ajoute la même source.

"Nous réaffirmons la constance des positions de l’ANP, digne héritière de l’ALN, et réaffirmons son serment et sa détermination à accompagner le peuple et les institutions de l’Etat ainsi que le processus de dialogue car constituant la meilleure option pour préserver la sécurité et la stabilité de l'Algérie, consolider sa souveraineté, garantir l’édification de l’Algérie de demain, comme l’ont voulu les valeureux artisans de Novembre et où, indubitablement, il ne saurait y avoir de place pour ceux qui ont vendu leur conscience et trahi le legs des Chouhadas", conclut l'éditorial de la revue El-Djeich.

Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités