Coup de starter de la Copa America : un Brésil dans ses petits souliers marque son entrée, le gros challenge de Messi

Coup de starter de la Copa America : un Brésil dans ses petits souliers marque son entrée, le gros challenge de Messi
Par Nourredine B | 15 Juin 2019 | 16:22

La Copa America a démarré, au petit matin de samedi (1h 30 HA). C’est le pays organisateur qui a lancé les débats à l’occasion d’un Brésil- Bolivie.

Il faut le souligner d’entrée : en dépit du résultat, trompeur, de 3-0 au profit des Auriverde, ces derniers ont fait une prestation terne et sans éclat. L’ombre de Neymar, indisponible pour blessure de longue durée, a plané sur une rencontre où les cariocas ont donné du sifflet et des huées.

C’est que les protégés de Tite ont longtemps cafouillé, tenus en echec pendant toute la première période, étalant un football loin de la samba habituelle.

Il a fallu un pénalty à la reprise (53’), transformé par Coutinho, pour calmer un peu la bronca du public. Le même Coutinho ira de son deuxième but, deux minutes plus tard, avant le but du break du remplaçant Everton.

A croire que le Barcelonais, apparu comme un véritable bide cette saison au sein de la formation catalane semble faire le chemin inverse, en sélection, que celui de son prestigieux co équipier, Lionel Messi, brillant en club mais insuffisant avec l’Albiceleste.

Il se trouve que la Pulga, et à travers cette épreuve continentale, entend bien effacer le signe indien, voir la guigne qui le poursuit s’agissant de distinctions majeures avec son pays.

En tout état de cause, le maitre du jeu du Barça, est attendu pour mettre les bouchées doubles durant ce tournoi qui revêt pour lui un enjeu subséquent : le sixième ballon d’or où il a hypothéqué quelque peu ses chances en ratant la Champions’ League et la Copa d’el Rey.

D’où l’engouement déjà du prochain Argentine- Colombie dans ce groupe B qui compte également el Paragay et le Qatar.

Voir toutes les actualités