Coronavirus : l’Algérie face à une deuxième vague, dans une situation sanitaire stable, selon Benbouzid

 Coronavirus : l’Algérie face à  une deuxième vague, dans une situation sanitaire stable, selon Benbouzid
Par Moumène Belakram | 22 Novembre 2020 | 12:38

Alors que les controverses se multiplient autour du rebond le l’épidémie du coronavirus dans le pays, le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid, a souligné qu’il s’agissait bel et bien d’une deuxième vague.

Intervenant, dimanche sur les ondes de la Radio nationale, le ministre a évoqué la possibilité, pour les autorités, de prendre  davantage de  mesures plus drastiques en cas de hausse effrénée  des contaminations au Covid-19, prévenant encore que  «personne ne peut prévenir ce qui va se passer dans l’avenir».

Mais Benbouzid note, toutefois, que la situation restait stable et sous contrôle, en dépit du millier de nouveaux cas enregistrés au quotidien, en comparaison avec d’autres pays, précisant que s’il est vrai que le nombre de contaminations était élevé, «nous ne sommes pas encore arrivés à la situation qui nécessite un confinement général. C’est au jour le jour que nous devons agir», a-t-il expliqué.

S’agissant de la prise en charge des malades, il pointé des stocks «plutôt rassurants», la disponibilité de lits, celle prochaine de nouveaux tests de dépistage rapide et de l’oxygène, dont il a démenti le manque dans les hôpitaux, assurant même que  «250 lits de réanimation dotés d’oxygène seront mis à le disposition de ces infrastructures», a-t-il  promis.

            

Voir toutes les actualités