Consensus politique : Le FFS reçoit une délégation du MSP

 Consensus politique : Le FFS reçoit une délégation du MSP
Par Nabil Semyane | 23 Juillet 2018 | 16:40

Le MSP continue de faire le VRP de son initiative de consensus national, adossé à une période transition politique sous supervision de l’institution militaire. Et après en avoir exposé l’économie générale au parti de Ali Benflis, puis celui d’Amara Benyounès, une délégation du parti islamiste a été reçue aujourd’hui « à sa demande » au siège national du FFS, indique un communiqué de ce parti.

« Le FFS a exposé et réaffirmé son projet de reconstruction du consensus national, seule alternative afin d’éviter au pays une crise majeure pouvant porter atteinte à son unité et à sa sécurité » précise le communiqué.

Et le FFS de rappeler que son initiative « s’inspire de la guerre de libération nationale qui a triomphé du colonialisme grâce à un consensus national et populaire contre l’adversité, construit par les dirigeants du mouvement national. La déclaration du 1er novembre 1954 comme la plate-forme de la Soummam, fruit de ce consensus, ont conduit le peuple algérien à la victoire », ajoute encore le plus vieux parti de l’opposition.

En parlant du « consensus », version FFS, lancé déjà en 2014, ce parti rappelle que la démarche a butté sur « l’absence de volonté politique du pouvoir », mais assure qu’elle se poursuivra « en donnant la priorité à la mobilisation citoyenne pour réaliser un consensus populaire jusqu’à la concrétisation des objectifs fixés sur le plan politique, économique, social, culturel et environnemental, dans la perspective d’un changement du système et l’avènement de la deuxième république ».

Comme on peut le constater, le communiqué du FFS saisit l’opportunité de la visite du MSP dans ses murs    pour parler de son « consensus » sans dire un traitre mot sur celui que compte promouvoir le parti islamiste. Un "zapping" signe d'hostilité qui ne dit pas son nom. 

Voir toutes les actualités