Champions’League : Barça-Juve, le match à voir absolument

Champions’League : Barça-Juve, le match à voir absolument
Par Nourredine B | 12 Septembre 2017 | 15:08

Incontestablement tête d’affiche de ce premier round de la Chmapions’ League européenne, FC Barcelone-Juventus de Turin, ce soir à 20h45 (HA) au Camp Nou, suscite un intérêt tout particulier.

La cause, on l’aura deviné, reste liée à la formation blaugrana et ses incroyables pérégrinations enregistré durant un mercato d’été très mouvementé.

On rappellera que le Barça a perdu un membre de son redoutable trident de la MSN, Neymar en l’occurrence tout en essuyant de gros échecs dans sa tentative de se régénérer. Le Parisien Verrati n’est pas venu, le ‘’Red de Liverpool’’ Coutinho également et le niçois Seri, non plus.

En tout et pour tout, le président du club, vivement décrié de ce fait, a sauvé la face en enrôlant un seul vrai grand nom, en mettant le prix fort d’ailleurs, à savoir Ousmene Dembélé.

A côté de l’international français, les Culés ont dû se contenter du come- back de Delofeu et les venues de Semedo et de Paulino.

Dans la foulée, le Barça se fait corriger en super coupe d’Espagne par l’éternel rival madrilène, faisant planer le spectre d’une véritable implosion.

Les socios appréhendaient, à juste titre, le lancement de la Liga. A ce plan et contre toute attente, la formation catalane surprend tout son monde en alignant trois victoires de rangs, supplantant le Real Madrid, désormais à points qutre  d’écart.

Plus que tout, c’est le dernier match en date, livré à l’Espagnol qui a frappé les esprits à plusieurs niveaux.

En arrivant à la tête du Barça en remplacement de Luis Henrique, Valverde s’était promis de faire retrouver à l’équipe son âme et son label Tiki-taka. Le fait était perceptible lors du derby catalan.

L’empreinte de Valverde a aussi déteint sur Rakitic, auteur d’une   production XXL, assise sur une générosité sans faille dans l’effort, alors qu’habituellement le croate trainait des savates en moins de 60 minutes de jeu.

Par ailleurs, Lionel Messi que d’aucuns voyaient frappé de déprime post mercato, enregistre son premier triplé de la saison comme pour marquer son territoire sur le toit du monde.

Enfin, Dembélé, même s’il n’a que peu joué a démontré déjà toute son efficacité en délivrant une passe décisive ‘’à la barça’’, augurant d’une nouvelle option pour le compartiment offensif : l’efficacité à la place de la fioriture.

C’est dans de telles prédispositions que le onze de Valverde s’apprête à jouer la ‘’vielle Dame’’ turinoise ce soir.

Une rencontre inscrite sous le sceau de la revanche, la Juve ayant barré, la saison écoulée, le chemin du FCB aux demi-finales de la même épreuve.

Juventus, et en dehors de Bonucci, parti sous d’autres cieux, a gardé la même composante, redoutable par son tandem d’attaque, Dybala et Higuain.

Elle constitue l’adversaire idéale pour jauger de la valeur réelle du Barça, après la traversée de la tempête.

Voir toutes les actualités