Chakib Khelil poursuivra en justice le magazine français "Le Point"

Chakib Khelil poursuivra en justice le magazine français "Le Point"
Par Djamil Mesrer | 20 Mai 2016 | 14:35

L’ancien ministre de l’Energie, Chakib Khelil, gravement mis en cause par le journal français Le Point.fr, a annoncé, sur sa page officielle Facebook, qu’il portera plainte, devant la justice française, contre le magazine français après la publication d’un article ayant pour titre "Rififi à Alger dans le cadre de la succession présidentielle".

Le contenu de l’article, selon M. Khelil, est un "tissu de mensonges qui portent atteinte à sa personne et à sa réputation, démentant par la même occasion le contenu de cet article en question".

M. Khelil ajoute que "la presse française poursuit sa politique de dénigrement et d’insulte à l’encontre de notre pays et de ses personnalités politiques".

En effet, il est patent que ce sont les assertions ci-dessous, qui démontrent manifestement le parti-pris et le peu de connaissances du dossier par son auteure, qui semble avoir été "informée" voire "briefée" par... téléphone,  qui ont poussé l'ancien ministre à ester en justice le magazine :

"Après trois ans d'exil aux États-Unis pour échapper à un mandat d'arrêt international dans une affaire de corruption liée à la Sonatrach", (...) "Alors qu'il passe, aux yeux des Algériens, pour le haut fonctionnaire qui s'est le plus enrichi frauduleusement du pays", (...) L'enquête avait donc mené à l'inculpation de Khelil, (...)  soupçonné, par certains, d'être le « banquier » du clan présidentiel", (...) Khelil ne cache pas son penchant pour les États-Unis, qui ont refusé de l'extrader lorsqu'il y était réfugié."

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités