Campagne électorale : les candidats entérinent la charte d’éthique

Campagne électorale : les candidats entérinent la charte d’éthique
Par Moumène Belakram | 16 Novembre 2019 | 10:57

Comme prévu, les cinq candidats à l’élection présidentielle du 12 décembre 2019 ont signé, samedi, à la veille du lancement officiel de la campagne électorale, qui démarre demain dimanche, la charte d’éthique.

Ainsi, Abdelmadjid Tebboune, Abdelaziz Belaid, Azzedinze Mihoubi ainsi qu’Abdelkader Bengrina ont-ils agréé le document élaboré par l’Autorité Nationale Indépendante pour les élections et qui porte sur les obligations morales des cinq candidats, à respecter durant toutes la campagne  et lors de toutes les prestations.

Pour rappel, cette charte de l’éthique impose à tous les candidats «de faire des déclarations véridiques, de s’abstenir de tous propos diffamatoires, insultes ou invectives envers d’autres candidats ou acteurs du processus électoral. Ils doivent s’abstenir aussi de toute  déclaration erronée concernant les résultats  officiels  du scrutin», est-il mis en avant.

En parallèle, ils seront, également, astreints au respect des  réunions et des programmes des meetings de campagne validés par l’ANIE ainsi que le respect  strict  des  espaces  publicitaires et des modalités y afférents durant la  campagne électorale.

Voir toutes les actualités