Blé frelaté: un conseiller du ministère de l'agriculture dénonce une "cabale" contre l'OAIC

Blé frelaté: un conseiller du ministère de l'agriculture  dénonce une "cabale" contre l'OAIC
Par Amel Benabi | 13 Janvier 2021 | 10:52

Un Conseiller du ministère de l'Agriculture est monté ce mercredi au créneau pour revenir sur le fameux scandale de blé frelaté, révélé le mois de novembre dernier par la presse, estimant qu'il s'agirait d'une "affaire montée de toutes pièces ».

"La campagne médiatique orchestrée contre l'OAIC est une cabale, elle est exagérée, défend sur le plateau de d’Echourouk TV, Chérif Ould El Hocine, les premières analyses ont montré que le blé importé n'est pas toxique, mais contient juste quelques graines destinées à la semence".

Suite à cette affaire, sur laquelle pèse des soupçon de corruption, et qui a secoué le monde de l'agriculture, le PDG de l'OAIC a été démis de ses fonctions sur ordre du Premier ministre, alors que la quantité de ce blé importé d'Ukraine, soit 30.000 tonnes, est  toujours bloquée au port d'Alger.

Voir toutes les actualités