Ali Haddad charge Abdelmadjid Tebboune : «C’est lui le prédateur ! »

 Ali Haddad charge Abdelmadjid Tebboune : «C’est lui le prédateur ! »
Par Amel Benabi | 21 Octobre 2017 | 15:17

Près de quatre mois après l’affront que lui avait infligé l’ex Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, qui l’a fait chasser d’une cérémonie de remise de diplômes à l’Ecole Nationale d’Assurance, Ali Haddad, revient à la charge pour lui porter l’estocade.

. «Il y a quelques mois, nous avons été victimes d'une cabale dont les instigateurs ont essayé de nous présenter comme des prédateurs en nous collant tous les maux du pays. Le prédateur c’est lui et non pas nous !», a-t-il répliqué sèchement, joignant le geste à la parole, dans une allusion évidente  à Abdelmadjid Tebboune.

Et d’ajouter : «Nous travaillons pour le bien de nos entreprises et pour le bien du pays. Nous sommes des constructeurs de l'économie nationale et non pas des destructeurs». Visiblement encore sous le choc de cet épisode, Ali Haddad, affirme : «Nous n'avons pas abdiqué et nous avons affronté cette situation avec beaucoup de responsabilité, car nous avons toujours placé les intérêts suprêmes du pays au-dessus de toute considération».

 La mise au point à Abdelmadjid Tebboune faite, le patron du FCE, déclarait sa flamme à son successeur, Ahmed Ouyahia et son équipe qui a, dira-t-il, « clairement exprimé sa confiance»,  et donc « nous pouvons aller de l'avant et accomplir encore plus d'actions».

«Nous sommes des bâtisseurs»

«Maintenant que ces épreuves sont derrière nous et que tout est rentré dans l'ordre(…) nous pouvons nous engager sereinement dans l'organisation d'autres évènements d'envergure nationale et internationale qui auront un retentissement sur l'image de notre association et grâce auxquels on influera qualitativement sur l'environnement de l'entreprise», appuiera encore Ali Haddad.

Le FCE est capable, d’après son patron, de faire«de belles choses lorsqu' on nous fait confiance  et qu'on nous laisse exercer notre liberté d'initiative sans aucune entrave».Et d’asséner : «Nous avons prouvé que le travail collaboratif et collectif est la clé pour la réussite de toute démarche».

Pour ce faire, il a exhorté, lors de son discours, à l'ouverture des travaux, les membres de son association à s'impliquer davantage dans la préparation des propositions pour les présenter aux membres du gouvernement d’Ahmed Ouyahia dans un avenir proche.

Dans cette perspective, il a annoncé la reprise prochaine des réunions et rencontres avec les membres du Gouvernement.

Tout compte fait, la dernière journée de l’université d du FCE, conclue par une Assemblée Générale a surtout valu par cette cinglante mise au point de Ali Haddad à Abdelmadjid Tebboune qui l’avait désigné à la vindicte populaire en juillet dernier.

C’est la première fois que le patron du FCE réagit officiellement et frontalement, dans ce qui s’apparente à un coup de grâce à l’ex Premier ministre.   

Voir toutes les actualités