Algériens bloqués à l'étranger en raison de la Covid-19 : Rapatriement de plus de 9.500 ressortissants jusqu'au 30 juillet

Algériens bloqués à l'étranger en raison de la Covid-19 : Rapatriement de plus de 9.500 ressortissants jusqu'au 30 juillet
Par Lila Ghali | 02 Aout 2020 | 20:03

Le rapatriement des citoyens algériens bloqués à l'étranger en raison de la crise sanitaire de la Covid-19 dans sa second phase opérée du 20 au 30 juillet a concerné 9.536 citoyens en provenance de 32 pays sur 42 vols et deux traversées maritimes, a indiqué dimanche le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif.

En voici un tableau détaillé des vols et du nombre de citoyens rapatriés du 28 au 30 juillet 2020 (sachant que certains vols ont atterri le 31 juillet :

- Rapatriement de 215 citoyens vers l'aéroport international d'Alger à bord de deux vols en provenance de Montpellier (France).

- Rapatriement de 151 citoyens vers l'aéroport international d'Alger en provenance de Paris (France). - Rapatriement de 303 citoyens vers l'aéroport international d'Alger en provenance de Londres (Royaume-Uni).

- Rapatriement de 102 citoyens vers l'aéroport d'Oran en provenance de Kiev (Ukraine). 29 juillet 2020: - Rapatriement de 305 citoyens vers l'aéroport de Bejaïa à bord de deux vols en provenance de Marseille (France).

- Rapatriement de 153 citoyens vers l'aéroport de Constantine en provenance de Lyon (France). 30 juillet 2020:

- Rapatriement de 129 citoyens vers l'aéroport d'Oran en provenance de Moscou (Russie).

- Rapatriement de 203 citoyens vers l'aéroport international d'Alger en provenance de Doha (Qatar). - Rapatriement de 235 citoyens vers l'aéroport d'Alger en provenance de Washington (Etats-Unis d'Amérique).

En outre, il a souligné que "l'opération concernera un nombre de citoyens algériens arrivés en Tunisie en provenance d'autres pays et certains ressortissants tunisiens et étrangers résidant en Algérie, soit plus de 500 personnes devraient être rapatriées dans le cadre de cette opération", ajoutant "notre ambassade et nos représentations consulaires en Tunisie s’attellent à l'élaboration des listes en fonction des critères fixés par les autorités compétentes à cet effet".


"Toutes les opérations de rapatriement dans leur deuxième phase se sont déroulées dans de bonnes conditions à la faveur des efforts concertés des intervenants de différents ministères, corps de sécurité et entreprises de transport
", a-t-il soutenu.

"La troisième phase devrait débuter le 5 août 2020 selon le programme fixé auparavant par notre département ministériel", a-t-il fait savoir.

Le porte-parole du ministère a également précisé que "l'écart existant entre le nombre de citoyens déjà rapatriés de l'étranger et celui des citoyens programmés au lancement de l'opération est dû au fait que certains d'entre eux avaient raté leur embarquement, en raison d'imprévus, alors que d'autres ont volontairement choisi de ne pas retourner en Algérie à la dernière minute".

Voir toutes les actualités