Algérie Télécom et Mobilis : Houda Imane Feraoun exclut l'ouverture du capital

Algérie Télécom et Mobilis : Houda Imane Feraoun exclut l'ouverture du capital
Par Lila Ghali | 21 Janvier 2018 | 09:07

La ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Mme Houda Imane Feraoun a, de nouveau, exclu, dimanche, l'ouverture du capital de l'opérateur historique de la téléphonie fixe et du mobile, Mobilis.

Elle a expliqué que compte tenu de la bonne santé financière et de la richesse de leurs ressources humaines, ces deux entreprises publiques ne sont pas intéressées d'ouvrir leurs capitaux.

Mme Imane Feraoun, qui s'exprimait sur les ondes de la radio nationale, a souligné que l'ouverture du capital d'une entreprise est dictée par la recherche d'"un management" et le "gain  supplémentaire  d'argent" alors que Mobilis et Algérie Télécom ne se trouvent dans cette situation. 

Dans le même sillage, la ministre a exclu la levée du monopole dans la téléphonie fixe par Algérie Télécom.

Voir toutes les actualités