Algérie : Le prêche de vendredi consacré au prophète Mohammad (QSSSL)

Algérie : Le prêche de vendredi consacré au prophète Mohammad (QSSSL)
Par Abbès Zineb | 15 Janvier 2015 | 20:16

Le ministère des Affaires religieuses et des wakfs a appelé, jeudi, les imams à consacrer le prêche du vendredi, 16 janvier, au prophète Mohammad (QSSSL) en mettant en avant sa noblesse et sa loyauté, "reflet de la perfection humaine dans sa plus belle conception".

Le prêche du vendredi qui doit également constituer une occasion pour condamner les caricatures attentatoires au prophète Mohammad (QSSSL), "s'inscrit dans un contexte spirituel et national particulier, car coïncidant avec la célébration du Mawlid Ennabaoui Echarif en ce mois de janvier, tout au long duquel seront prônées les hautes et nobles valeurs véhiculées par notre prophète Mohammad (QSSSL), depuis la publication par un journal danois en 2006 des caricatures attentatoires au prophète".

"Aussi, se prêche doit-il rappeler un ensemble de valeurs et de principes et préciser que rien ne saurait justifier une atteinte à notre créateur, ni à la meilleure de Ses créatures, Mohammad (QSSSL)", précise le communiqué.

"Les actes terroristes ayant ciblés certains sites en Occident n'ont pour origine aucun fondement, ni dans la charia'a ni au niveau d'aucune institution musulmane, voilà le message à adresser lors du prêche de ce vendredi qui devrait également rappeler que le terrorisme n'a ni religion, ni race.

Pourquoi faut-il que l'Islam assume seul la responsabilité de ce qui s'est passé?", ajoute le communiqué. Après avoir précisé que le prêche "doit appeler à l'unité autour des nobles valeurs que nous a transmises notre prophète (QSSSL)", le ministère a également demandé aux imams de lancer un appel aux musulmans pour se garder de publier ces caricatures, de les imprimer ou des les diffuser sur les réseaux sociaux.

Il a souligné l'impératif pour les imams de "ne pas attiser les sensibilités" et d'appeler à la retenue et à la sagesse car "une telle provocation tendancieuse vise à susciter des réactions irraisonnées qui viendraient s'ajouter aux actes terroristes perpétrés récemment et imputés injustement à l'Islam".(Aps)

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités