Alger : Des milliers de manifestants contre la prolongation du 4e mandat du président Bouteflika

Alger : Des milliers de manifestants contre la prolongation du 4e mandat du président Bouteflika
Par Abbès Zineb | 15 Mars 2019 | 12:02

A deux heures du début de la manifestation des milliers de personnes sont déjà rassemblées sur les escaliers et l’esplanade de la Grande Poste au centre de la capitale, pour demander le départ du président Abdelaziz Bouteflika au terme de son mandat actuel qui se termine le 28 avril prochain.

Même foule place du 1er mai, place Audin et les boulevards attenants alors que des centaines de manifestanrs arrivent de tous les côtés pour rejoindre la foule.

Des parents avec enfans sur le dos, des couples drapeau à la main se pressent dans une ambiance festive. Des vehicules klaxonnent, des drapeaux arborés sur les balcons et des femmes qui lancent des youyous et des confettis.

Au vu de cette foule à deux heures du début de la manif, ça risque d’être une énorme manifestation dépassant celle de vendredi passé, considérée déjà comme historique.

Les policiers de faction, détendus et sans armes discutent avec les manifestants dans une ambiante de fraternisation.

Par contre un dispositif impressionnant de la police est déployé autour des instituions publiques à l'instar de la présidence de la république, du palais du gouvernement, du palais du peuple...

Même ambiance dans les principales villes du pays alors qu'à Hassi R'Mel, les travailleurs de Sonatrach ont exprimé leur refus d'un 4e mandat prolongé.

Des appels sur les réseaux sociaux invitent les manifestants à ne pas marcher sur ces instituons afin d'éviter les affrontements et faire déraper la manifestation qui se doit de rester pacifique comme elle l'a été depuis le 22 février dernier.

Voir toutes les actualités