Ahmed Gaid Salah : « La bande cherche à provoquer la rupture entre le peuple et l’Armée »

 Ahmed Gaid Salah : « La bande cherche à provoquer la rupture entre le peuple et l’Armée »
Par Abbès Zineb | 07 Novembre 2019 | 13:06


Ahmed Gaid Salah, qui participait jeudi à un séminaire, sur le rôle historique de l’Armée, à Beni Messous,  s’est montré une nouvelle fois très offensif vis-à-vis de ce qu’il qualifie de « bande », l’accusant,  à travers  le mot d'ordre  de "Dawla madania laissa Askaria"  ( État civil et militaire) de « vouloir tromper l’opinion en diffusant des idées pernicieuses »  pour ajoute t-il, "saper la relation de profonde confiance qui existe entre le peuple et son Armée" 

« Ces idées pernicieuses n’existent que dans l’esprit et les intentions de leurs auteurs, car l’ANP, qui reste attachée à ses prérogatives constitutionnels claires et consciente de la sensibilité de la situation actuelle et de l’ampleur des défis , œuvre uniquement à la protection de l’Etat et à la préservation de la souveraineté nationale et à l’unité du peuple, quelles que soient les circonstances » , dit-il dans son intervention.

« La position stable qui est celle de l’ANP en cette phase décisive dans l’histoire de notre pays, procède de sa foi profonde quant à la nécessité  de préserver la stabilité de l’Algérie dans le cadre de la légitimité constitutionnelle », insiste le chef de l’ANP qui répond implicitement aux parties qui accuse l’Armée  de velléités de prise de pouvoir politique.


Voir toutes les actualités