Affaire d'intelligence avec un pays étranger impliquant un membre de son staff électoral : Le candidat Ali Benflis se défend

Affaire d'intelligence avec un pays étranger impliquant un membre de son staff électoral : Le candidat Ali Benflis se défend
Par Mourad Arbani | 10 Décembre 2019 | 08:01

Le candidat à la présidentielle du jeudi prochain, Ali Benflis a réagi à une affaire d'intelligence avec un pays étranger "impliquant" un membre de son staff électoral en reconnaissant en partie les informations contenues dans le communiqué du parquet de Bir Mourad Raid (Alger) à l'origine de la révélation de ladite affaire. 

Si Benflis a reconnu avoir sollicité les services de l'individu en question pour régler un problème de son compte bancaire domicilié en France, en revanche Benflis à soutenu que celui-ci ne fait pas partie de son directoire de campagne électorale hormis qu'il était chargé de la sonorisation pendant ses meetings.

Il affirme détenir tous les documents attestant ses dires.

Benflis se dit même victime dans cette affaire d'intelligence avec un pays étranger avant de s'interroger sur le moment choisi pour divulguer cette information, à 72 h du scrutin présidentiel,si ce n'est de "nuire et de porter atteinte à son image".

Voir toutes les actualités