Nessma TV a mis du « Vert » à son « Rouge et Blanc » pour fêter l’Algérie

Par Lila Ghali | 22/04/2012 | 22:38

L’Algérie a été, durant une semaine entière, au cœur des programmes de la chaîne tunisienne, Nessma TV, la plus Algérienne de toutes le TV du Maghreb. Du 16 au 22 avril, « La chaîne du Grand Maghreb » a vibré au rythme de l’Algérie, de son histoire, de sa jeunesse, sa culture, ses richesses multiples.

Avec un slogan, « Algérie au coeur du Grand Maghreb » qui en dit long sur la place accordée par Nessma à l’Algérie, de nombreuses personnalités algériennes de divers horizons,  des célébrités mondialement connues et reconnues ont défilé dans les studios de la chaîne pour aborder le cinquantenaire de l’indépendance de notre pays, mais pas seulement.

«C’est une manière de rendre hommage à l’Algérie à travers son histoire d’hier et d’aujourd’hui, ses combats, sa jeunesse, sa musique, ses nombreuses richesses mais aussi ses hommes et ses femmes, dont le rôle engagé, combatif et actif a contribué à la libération et l’évolution du pays» disait, il y a quelques jours, Nabil Karoui, le patron de la chaîne qui tenait à rendre hommage à l’Algérie à l’occasion de ses cinquante ans d’indépendance, en laissant place  » à la créativité, à la diversité et aux talents algériens », parce que cette semaine se voulait « un autre regard sur des femmes et des hommes d’avant et d’après-indépendance ».

Louisette Ighilahriz, Mohamed El Korso et Zohra Drif-Bitat notamment sont ces incontournables algériens qui ont été choisis par la chaîne pour inaugurer cette semaine 100% algérienne, avant de laisser place à d’autres femmes et à d’autres hommes que l’Algérie indépendante a vus naître, grandir et émerger chacun dans son champ d’action.

Du chanteur Idir en passant par le roi du rap, Lotfi Double Canon et la reine de la chanson gnawie Hasna El Becharia,  Nessma TV a été un centre de rayonnement pour la chanson algérienne dans toute sa diversité. Surtout si l’on y ajoute le génie d’un Cheikh Sidi Bémol ou d’un Safy Boutella et la maestria d’un Hamdi Benani, toujours aussi jeune, toujours aussi « fen ».

Toutes les émissions étaient aux couleurs de l’Algérie

Toutes les émissions phares de Nessma étaient aux couleurs de l’Algérie pendant toute une semaine. Ce qui a évidemment réjoui l’audimat algérien toujours orphelin de sa télévision « nationale », plus que jamais attachée à la médiocrité.

C’est que Nessma TV ne s’est pas contentée de personnalités historiques et artistiques pour faire rayonner l’Algérie dans des studios tunisois qui ont mis un peu de « Vert », dans leur « Rouge et Blanc », le temps d’une célébration. Des comédiens, des cinéastes, des écrivains, des sportifs et des politiciens étaient aussi de la partie.

La chanteuse Nadia Benyoucef, la judokate Salima Souakri, la journaliste et réalisatrice Baya El Hachemi, l’artiste peintre et critique d’art à l’UNESCO, Saïdouni Narriman Zhor, l’actrice Chafia Boudraâ, ont toutes fait un détour dans le palais de Nabil Karoui.

Des footballeurs aussi étaient invités à l’image de Rafik Saïfi et Cherif El Ouazzani, ainsi que des algériens célèbres établis à l’étranger à l’instar de Sid Ahmed Agoumi, Hafidh Derradji, Djamel Laroussi ou encore le docteur Abdallah Khemis du CHU l’Archet de Nice. Nessma TV a également ouvert ses antennes au cinéma algérien avec ses succès incontournables en long et en court métrages.

En somme, la chaîne tunisienne Nessma TV a invité dans ses studios à Tunis, la crème de la société algérienne pour fêter une indépendance algérienne dans une ambiance algérienne. Parce que cette chaîne n’a pas d’accréditation qui lui permette de filmer ou de produire en Algérie.

Nessma TV n’est pas la bienvenue en Algérie depuis deux années, victime d’une cabale montée par un ex DG de l’ENTV, mais Nabil Karoui ne baisse pas les bras et continue à espérer qu’un jour (bientôt ?), sa chaîne se réinstalle à Alger et rouvre son bureau dans la ville d’Ali la Pointe et Hassiba Ben Bouali. La ville de Naïma Dziria et Dahmane El Harrachi. Au pays de Mohamed Boudiaf, Abane Ramdhane, Mostapha Benboulaid, Hassiba Boulmerka et Lakhdar Belloumi, de Kateb Yacine, Mahieddine Bachtarzi, Mouloud Mammeri, Rouiched…

 



Lire tous les articles de la rubrique : A la une - Actualité -

Articles similaires

Flash d'actu

Focus

Face aux mutations géostratégiques mondiales, bilan de l’économie algérienne et perspectives

  • Contribution
  • 24-08-2015
  • 10:30
Synthèse du rapport (d’une partie du volume II et VII) remis lire la suite...

L'actu en vidéo

+ Lus
+ Commentés
Discussion