« L’ordonnance » du nouveau ministre de la santé

Par Rafik Benasseur | 24/09/2013 | 19:30

Le tout nouveau ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, veut faire la paix avec la communauté de la santé. Conscient de ne pouvoir régler les problèmes d’un secteur gangrené par la corruption et la mauvaise gestion, il fait contre mauvaise fortune bon cœur.

Abdelmalek Boudiaf dont c’est le baptême de feu en tant que ministre, a appellé ainsi les professionnels de la santé à conjuguer leurs efforts et à «s’impliquer» pour redresser un secteur gravement malade. Dans une lettre ouverte qu’il leur a dressé aujourd’hui mardi, le nouveau ministre, s’est engagé à impulser une démarche de «partenariat» avec l’ensemble des personnels de santé, soulignant que seul le malade constituait une «priorité» du secteur.

«L’ensemble des partenaires sociaux représentatifs seront inscrits dans une démarche de partenariat avec pour seule et unique ambition de réunir toutes les conditions permettant une meilleure prise en charge du malade», lit-on dans cette lettre.

Cette initiative plutôt originale, intervient après des visites qu’il a effectué dans certains hôpitaux de la capitale où il a pu constater de visu l’ampleur du mal qui ronge son secteur. Il lui était alors contre indiqué de déclarer la guerre à ses partenaires comme l’ont fait ses prédécesseurs notamment Ziari et Ould abbas.

Un appel à la détente

«Je tends la main à tous les professionnels de la santé pour réaliser ensemble ce sursaut en exploitant au mieux les moyens que recèle le secteur pour valoriser les gisements de compétences et donner de nous même une image plus conforme à notre noble mission», écrit le ministre dans son message.

Il promet d’engager une «action continue et permanente» «dans les brefs délais» pour sauver ce qui pourrait l’être. M. Boudiaf est conscient que la santé est à la «croisée des chemins». Mais il dit compter sur «Les potentialités (qui) sont à rechercher dans notre secteur qui recèle des énergies et des forces qu’il faudrait naturellement utiliser d’une façon optimale», a soutenu le ministre de la Santé.

Le ministre a souligné en outre sa certitude «que rien ne peut être fait sans l’engagement et l’implication de tous les professionnels de santé». Le défi de redresser le secteur est immense, mais Abdelmalek Boudiaf estime qu’il est encore possible que «l’implication de tous les professionnels de la santé peut assurer une vision partagée et l’adhésion à une mise en œuvre pertinente et efficace des actions visant à redresser le secteur».

Le ministre termine sa lettre ouverte par un message direct aux professionnels de la santé leur disant : «J’ai une grande confiance en vous (médecins, paramédicaux ou gestionnaires) en tant que force innovatrice permettant de réaliser les défis qui sont, faut-il le rappeler, une préoccupation constante du président de la République, Abdelaziz Bouteflika». Sera-t-il bien entendu ? On verra.



Lire tous les articles de la rubrique : A la une - Actualité -

Articles similaires

Flash d'actu

Focus

Révision de la Constitution : le parlement souhaite…

  • Rafik Benasseur
  • 03-03-2015
  • 17:50
Le projet de révision de la Constitution est annoncé comme sujet phare au menu du parlement lors de la session du printemps qui s’est ouverte hier. Mais ce n’est qu’en théorie. Rien n’est vraiment acquis quand lire la suite...

Info des régions

Intempéries : Sétif continue d’évoluer en blanc

La neige est une nouvelle fois tombée sur Sétif et sa région, pendant toute la nuit de jeudi à vendredi,

Rétablissement partiel de l’eau courante à Bejaia

  L’alimentation en eau potable d’une partie de la ville de Bejaia, interrompue depuis six jours

La cherté de l’aliment de bétail entrave le développement de l’élevage bovin et la production laitière

La cherté de l’aliment de bétail et du fourrage constitue une entrave pour le développement de l’élevage

Incendie dans un immeuble à Saida : 8 personnes incommodées par la fumée secourues par la protection civile

Huit personnes, victimes d’une asphyxie due à un incendie qui s’est déclaré mercredi

La malédiction de ‘’Dar El Hayat’’ d’Oran : Un homme se jette du 12ème étage

Le grand bâtiment de « Dar el Hayat » situé à proximité du cimetière juif

L'actu en vidéo

Sport

Raouraoua : « Le cas Nabil Fekir a pris des proportions énormes »

Raouraoua : « Le cas Nabil Fekir a pris des proportions énormes »

« Le cas du joueur Nabil Fekir a pris des proportions que je n’imaginais pas du tout.
Stade du 5-juillet : La nouvelle pelouse semée à partir du 10 mars prochain

Stade du 5-juillet : La nouvelle pelouse semée à partir du 10 mars prochain

L’ultime étape de l’opération de rénovation et de modernisation du stade olympique du
AGO FAF : Madjid Bougherra décoré de l’Ordre du mérite du football national

AGO FAF : Madjid Bougherra décoré de l’Ordre du mérite du football national

La Fédération algérienne de football (FAF) a décerné jeudi, l’Ordre du mérite du football
Levée des sanctions de la JSK : Le match contre le MCE Eulma se jouera à Tizi Ouzou(Actualisé)

Levée des sanctions de la JSK : Le match contre le MCE Eulma se jouera à Tizi Ouzou(Actualisé)

Mise à jour à 12h04 : Comme annoncé par Algérie1 depuis hier soir, la JS Kabylie retournera à
L’Algérien Al Hilal Soudani intransférable, selon le Dinamo Zagreb

L’Algérien Al Hilal Soudani intransférable, selon le Dinamo Zagreb

Le club de Dinamo Zagreb, 1ère Ligue croate  de football, s’est opposé au départ de l’international

Communiqués

Sortie le 15 avril du livre « Lutter au Sahara » : Et si pour une fois l’on parlait du Sahara Occidental ?

Communiqué de presse Sortie le 15 avril du livre « Lutter au Sahara » Et si pour

Le SNAP et le SNATEG-S constituent un « front commun pour l’unité de l’action syndicale »

communiqué de presse Nous, membres du syndicat national autonome des postiers (SNAP) et du syndicat
+ Lus
+ Commentés
Discussion