Algérie Plus | L'info au + près Algérie Plus | L'info au + près
Recherche
Les affrontements ont repris à Ghardaïa entre des jeunes arabes d’Echâaba et Mozabites du Ksar Mélika

C’est encore l’escalade de violence aujourd’hui à Ghardaia. Le scénario est le même : des jeunes des deux communautés se livrant bataille à coup de pierres et autres objets hétéroclites avant de se disperser à l’arrivé des forces de l’ordre.

Aujourd’hui la bataille a opposé des jeunes arabes du quartier d’Echaâba partis en découdre avec les mozabites de Ksar Mélika. Chacune des deux communautés rejette la responsabilité sur l’autre. Des témoins du quartier Echaâba accusent les habitants du Ksar Mélika d’avoir pollué le barrage d’eau qui dessert le quartier et la cité Sidi Abbaz en y déversant des ordures.

Autre son de cloches des mozabites qui accusent les jeunes du camp d’en face d’avoir profané un cimetière et un mausolée Ibadite à Mélika. Pour eux « c’est de la légitime défense ». Cette nouvelle bataille quia duré plus de quatre heures a vu s’affronter des centaines de jeunes des deux communautés.

Il aura fallu encore une intervention de la police pour les disperser. Mais pour combien de temps la police continura t- elle à jouer au chat et à la souris avec les jeunes des deux communautés qui trouvent apparemment du plaisir à s’empoigner. Selon des témoignages, pas moins de 40 blessés sont enregistrés dont seize policiers.

Mais jusqu’à quand les deux communautés continueront-elles à s’affronter pour des motifs aussi futiles, dont ils ne mesurent pas apparemment les conséquences. Visiblement, la dernière visite de Sellal n’aura pas servi à grand-chose. N’est–il pas temps pour les pouvoirs publics de changer de braquet en optant pour une solution radicale. Car plus ça tarde aujourd’hui, plus ce sera trop tard demain. Ceux qui ne désespèrent pas de provoquer un « printemps arabe » en Algérie misent beaucoup sur le pourrissement dans cette wilaya pour nous revenir par le sud.