Le PDG d’Air Algérie annonce des tarifs promotionnels et des vols supplémentaires vers la France

Par Abbès Zineb | 14/08/2012 | 16:23

Le directeur de la compagnie nationale Air Algérie, Mohamed Salah Boultif, était mardi l’invité du forum hebdomadaire du quotidien Liberté. L’occasion pour lui de faire de grandes annonces en faveur des clients du pavillon national dans un contexte de concurrence féroce.

Ainsi Boultif a annoncé pour la fin du mois d’août des vols supplémentaires à destination de la France en particulier, mais aussi vers d’autres directions. Cela, a-t-il précisé dans le but de permettre aux émigrés, très nombreux durant cette période de haute saison, de retourner en France dans de bonnes conditions.

Autre annonce et pas des moindres : des tarifs promotionnels seront bientôt mis en circulation. Cette bonne nouvelle tombe à point nommé au moment où les passagers d’Air Algérie se plaignent justement de la cherté des billets, comparée aux entreprises concurrentes. Dans le cadre de cette nouvelle offre qui correspond à un pic de la demande, le PDG d’Air Algérie va effectuer jeudi un déplacement à Paris pour une réunion de coordination avec les autres pavillons concurrents.

Autre annonce : le redéploiement de la compagnie à l’international, notamment le continent africain. Cela se traduira par la création de nouvelles dessertes des pays comme le Nigeria et l’Afrique du Sud, a expliqué Mohamed Salah Boultif. Selon lui, le recul de l’activité de la compagnie en Afrique est dû à la faiblesse du taux de remplissage des appareils et donc à un problème de rentabilité.

« Alger-Montréal très rentable »

La compagnie aérienne nationale s’atèle ainsi à développer le trafic dit de « Sixième liberté » (trafic de transit), très demandé dans le continent africain, en créant un hub au niveau de l’aéroport international d’Alger  »Houari Boumediene ».

Concernant la ligne Alger/Pekin, la réflexion est toujours en cours dit-il au moment où celle qui relie Alger à  Montréal est qualifiée par lui de « très rentable ». Pour Alger/New York, Air Algérie est techniquement prête dit-il mais la balle est dans le camp américain qui n’ a pas encore donné l’autorisation. La question de l’open sky serait à l’origine du blocage.

Air Algérie va également s’atteler dans les jours à venir à préparer la saison du hadj, annonce encore Boultif quia également précisé que le renouvellement de la flotte poursuit son cours normal, déplorant néanmoins les lourdeurs bureaucratiques qui plombent les investissements.



Lire tous les articles de la rubrique : A la une - Actualité - Société -

Articles similaires

Flash d'actu

Focus

Face aux mutations géostratégiques mondiales, bilan de l’économie algérienne et perspectives

  • Contribution
  • 24-08-2015
  • 10:30
Synthèse du rapport (d’une partie du volume II et VII) remis lire la suite...

L'actu en vidéo

+ Lus
+ Commentés
Discussion