La DG du FMI appelle à l’ouverture des frontières algéro-marocaines

Par Lila Ghali | 10/01/2013 | 9:49

Faisant allusion aux frontières fermées entre l’Algérie et le Maroc, la directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), Mme Christine Lagarde a appelé hier depuis Nouakchott(Mauritanie) à la levée « progressive » du « verrou géographique » dans la région du Maghreb.

Pour elle le maintien des frontières entre les deux pays fermées « empêche une réelle intégration économique des pays de l’Union du Maghreb arabe (UMA) ».

Par ailleurs, Mme Lagarde, qui intervenait au cours d’une conférence de presse animée à l’issue des travaux de la 5ème conférence sur la complémentarité économique entre les pays du Maghreb, tenu mercredi à Nouakchott sous le thème « Les investissements bilatéraux et étrangers directs et leurs impacts sur l’emploi dans les pays du Maghreb Arabe, s’est félicitée du lancement lancement, au cours des trois premiers mois de l’année 2013, de la Banque maghrébine.

La Banque maghrébine d’investissement et de commerce extérieur (BMICE), dont le siège sera à Tunis, va démarrer avec un capital de 100 millions de dollars (20 millions pour chaque pays maghrébin).

 



Lire tous les articles de la rubrique : A la une - Actualité -

Articles similaires

Flash d'actu

Focus

Baisse des cours du pétrole: axes directeurs de la relance économique pour l’Algérie entre 2015/2020

  • Contribution
  • 26-07-2015
  • 21:19
Rapport remis au Premier ministre le 15 janvier 2013 par le Professeur lire la suite...

L'actu en vidéo

+ Lus
+ Commentés
Discussion