Il y a 63 ans l’OS attaquait la Grande Poste d’Oran

Par La Rédaction | 05/04/2012 | 21:11

Le 63ème anniversaire de l’attaque de la Grande Poste d’Oran, qui figure parmi les hauts faits préludant à la Révolution du 1er Novembre 1954, a été commémoré jeudi lors d’une rencontre initiée par l’association des résistants et ayants droit de la wilaya.

Cette opération, « planifiée et exécutée avec succès » le 5 Avril 1949 par l’Organisation secrète (OS), branche armée du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD/PPA), avait pour objectif de « réunir les fonds nécessaires afin de déclencher dans les meilleures conditions la lutte armée », a indiqué le moudjahid et historien Mohamed Benaboura.

Evoquant le contexte historique, il a mis l’accent sur la prise de conscience du peuple algérien quant à la nécessité de s’armer pour se libérer du joug colonial, notamment après les massacres du 8 mai 1945 qui firent 45.000 chouhada.

La préparation de l’attaque de la Grande Poste d’Oran fut entamée au début de l’année 1949 et « dans le plus grand secret », a relaté l’historien, expliquant que l’existence de l’OS ne devait pas être révélée, car cette organisation était à l’époque encore inconnue des services coloniaux.

Un groupe de militants, à l’image de Aït Ahmed, Ahmed Benbella, Hammou Boutlelis, les frères Lounes et Omar Khettab, Belhadj Bouchaïb (Si Ahmed) et Mohamed Khider, parviendront à réaliser cette opération grâce à la contribution d’un employé de la poste, Si Djelloul Nemiche dit Si Bakhti.

Les renseignements fournis par Si Bakhti donnèrent à choisir entre deux possibilités, à savoir l’attaque de la poste au lendemain de l’entrepôt hebdomadaire de sommes importantes d’argent, ou l’interception d’un train transportant des fonds en provenance de Béchar.

La direction de l’OS opta pour la première proposition qui fut programmée une première fois début mars 1949 avant d’être différée en raison d’une panne de véhicule. Doté d’une nouvelle voiture, le groupe de patriotes désigné pour entreprendre cette opération passe à l’action le 5 avril 1949 à 17 h 45, pénétrant dans l’enceinte postale où l’un d’eux simule l’envoi d’un télégramme afin d’occuper le postier et permettre aux autres de s’introduire et mettre la main sur une somme de 3,178 millions d’anciens francs.

« Cet argent a permis de financer les activités de l’OS et l’achat d’armes qui seront utilisées au déclenchement de la lutte armée le 1er Novembre 1954″, a souligné M. Benaboura.

Cette rencontre a également vu la participation d’autres Moudjahidine à l’instar de l’avocat Me Saïd Benabdallah qui a mis en exergue l’importance de cette opération dans le cadre de la lutte de libération nationale, appelant en ce sens les jeunes générations à s’intéresser davantage à l’histoire de la Révolution.



Lire tous les articles de la rubrique : A la une - Actualité - Révolution Algérienne -

Articles similaires

Flash d'actu

Focus

Déséquilibres économiques et monétaires et politique de change en Algérie

  • Contribution
  • 31-08-2015
  • 15:42
Préambule Cette contribution pour le site Algérie1 « déséquilibres lire la suite...

L'actu en vidéo

+ Lus
+ Commentés
Discussion