Il y a 51 ans les manifestations du 11 décembre 1960

Par Mohamed Ibn Khaldoun | 11/12/2011 | 19:12

Les manifestations du 11 décembre 1960 s’inscrivaient dans la continuité du 1er novembre 1954 marquant le déclenchement de la guerre de libération, a déclaré dimanche le ministre des Moudjahidine, M. Mohamed Cherif Abbès, dans la wilaya de Tipasa qui a abrité les festivités commémoratives du 51ème anniversaire de ces évènements.

Ces manifestations, dont la commémoration a été célébrée en présence notamment du secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), M. Saïd Abadou, et de nombreux moudjahidine, sont venues « confirmer l’irréversibilité du processus révolutionnaire qui a abouti à la libération du pays grâce à une mobilisation générale du peuple algérien », a souligné M. Abbès.

Des manifestations de grande ampleur

le 9 décembre 1960, à la suite d’une manifestation des ultras manipulés et encouragés par le Service Actions Urbaines (SAU) du capitaine Bernard, des Européens provoquèrent des musulmans, à la hauteur du monoprix de Belcourt et du stade Bialèse ; une bagarre s’ensuivit et quelques heures après, une contre-manifestation submergea les ultras qui se barricadèrent chez eux. Dans cette même journée, l’effervescence se propagea vers d’autres quartiers, tels Ruisseau, Kouba, Clos Salembier et La Casbah d’Alger.

Le lendemain 10 décembre, la manifestation prit de l’ampleur; bien organisée et encadrée par les militants de la Wilaya III et ceux de la Wilaya IV, arborant l’emblème national, scandant « L’Algérie algérienne », « L’Algérie musulmane », « Vive le FLN,  par un déferlement sans précédent. Bab El Oued, qui était le fief des pieds-noirs, fut envahi par une foule déployant des drapeaux vert et blanc frappés du croissant.

Telle une traînée de poudre, les manifestations se propagèrent à travers tout le territoire national. Ces manifestations ont gagné  la plupart des villes et régions du pays et mis à nu, encore une fois, les méthodes de répression barbares utilisées par l’occupant français contre  le peuple algérien.

Scandant des slogans traduisant l’aspiration du peuple à une « Algérie  musulmane et indépendante » et clamant leur soutien au FLN, à l’Armée de libération  nationale (ALN) et au GPRA, en brandissant haut les drapeaux algériens, les manifestants ont écrit, en versant leur sang, une autre page glorieuse de l’histoire  de la résistance du peuple algérien face au colonialisme français, relèvent des témoins de ces évènements.

Ces manifestations, réprimées dans le sang par les forces d’occupation  françaises, ont fait des centaines de victimes parmi la population algérienne,  dont des enfants.

Au plan international, les manifestations du 11 Décembre 1960 ont eu,  également, le mérite de faire entendre la voix de l’Algérie au niveau des organisations  internationales. En effet, quelques jours après ces évènements, l’Assemblée  générale de l’ONU adoptait une résolution reconnaissant le droit du peuple algérien  à l’autodétermination et à l’indépendance.
Les manifestations du 11 Décembre ont eu, aussi, pour conséquence l’élargissement,  à travers le monde, du cercle de soutien à la cause algérienne et à la lutte  du peuple algérien pour son indépendance et sa liberté.

 

Une stèle à la mémoire de 150 chahids jetés dans un puits à Oran 

Une stèle a été inaugurée dimanche à la mémoire de 150 chahids jetés dans un puits à la forêt de M’Sila dans la daïra de Boutlélis (Oran), à l’occasion de la commémoration des manifestations du 11 décembre 1960. Ce monument commémoratif témoigne de crimes et atrocités perpétrés par l’armée française durant la période coloniale dans les anciennes fermes « Chollet », « Giraud » et « Sarsayan », situées dans cette région, haut-lieu de résistance et de lutte pour la libération nationale.

Ces « sinistres » fermes sont connues pour avoir servi, de lieux de tortures et autres atrocités commises par « le capitaine Casanova » contre les moudjahidine et les populations. « Ses victimes torturées à mort sont ensuite mises dans des sacs et jetées au fond de ce puits », témoignent des moudjahidine. Plus de 150 ossements humains gisent toujours au fond de ce puits situé à l’entrée de la forêt de M’sila, a-t-on ajouté de même source.

« Cette liste de chouhada sans tombes s’ajoute à celle de 362 chahids de la daïra de Boutlélis tombés au champ d’honneur », soutient une veuve de chahid, soeur du chahid Raho Baghdad, officier de l’ALN, tombé au champ d’honneur le 24 octobre 1958 près de Bouyakour (Boutlélis).



Lire tous les articles de la rubrique : Actualité - Révolution Algérienne -

Articles similaires

Flash d'actu

Focus

Sahara Occidental : Panique royale

  • Rafik Benasseur
  • 16-04-2014
  • 15:28
A une semaine, (le 23 avril) de l’examen par le Conseil de sécurité de l’ONU de la reconduction de la mission onusienne de maintien de la paix au Sahara (Minurso), la peur panique s’empare du palais royal. Pour lire la suite...

Info des régions

Inauguration à Bejaia d’une stèle à l’effigie du journaliste Said Mekbel

Une stèle à l’effigie de feu Said Mekbel, chroniqueur de talent, assassiné en décembre 1994 par

Présidentielle 2014 : début du vote dans les deux bureaux itinérants de la wilaya de Batna

L’opération de vote dans les 2 bureaux itinérants de la wilaya de Batna a débuté mercredi, avancée

Présidentielle: début du vote dans les bureaux itinérants de trois wilayas du Sud

Les opérations de vote ont débuté mercredi, soit 24 heures réglementaires avant le scrutin, au niveau

Lancement à Ouargla des essais des stations de déminéralisation de l’eau potable

Les essais concernant certaines stations de déminéralisation de l’eau potable dont a bénéficié

Constantine: les effets indésirables d’un vaccin administré à des collégiens sont un incident mineur

Les effets indésirables apparus à Constantine sur une dizaine d’élèves après leur vaccination,

L'actu en vidéo

Sport

La famille sportive algérienne rend un dernier hommage à Lakhdar Guitoun

La famille sportive algérienne rend un dernier hommage à Lakhdar Guitoun

L’ancien milieu offensif de l’USM Alger pendant les années 1960, Lakhdar Guitoun, décédé
Yacine Brahimi auteur du but de la victoire face au FC Barcelone (1-0)

Yacine Brahimi auteur du but de la victoire face au FC Barcelone (1-0)

Le milieu international algérien du FC Grenade, Yacine Brahimi, auteur du but de la victoire samedi
Championnat d’Algérie professionnel : la fin de la saison reportée au 24 mai prochain

Championnat d’Algérie professionnel : la fin de la saison reportée au 24 mai prochain

La fin du championnat d’Algérie professionnel de football saison 2013-2014, initialement prévue
Ligue des champions européens : Programmation des demi-finales

Ligue des champions européens : Programmation des demi-finales

Programmation des demi-finales de la Ligue des champions européens de football après le tirage au sort
Classement mensuel FIFA : L’Algérie toujours à la 25e place

Classement mensuel FIFA : L’Algérie toujours à la 25e place

La sélection algérienne de football garde sa place de  25e selon le le Classement mondial de la Fédération

Communiqués

Jil Jadid dénonce la répression contre le mouvement Barakat

Communiqué de presse Profondément ébranlé par la répression policière qui s’est abattue sur

Actes de violence à Ghardaïa : le FFS appelle la population à faire preuve de « discernement et de vigilance »

Le Front des forces socialistes (FFS) a appelé samedi les citoyens de la wilaya de Ghardaïa à faire
+ Lus
+ Commentés
Discussion