Algérie Plus | L'info au + près Algérie Plus | L'info au + près
Recherche
Ghardaïa : 1 mort lors de la reprise des affrontements entre malékites et ibadites

Des quartiers de la vallée du M’zab (Ghardaïa) ont renoué, dimanche, avec les affrontements entre les membres des deux communautés malékite et ibadite.

En effet, plusieurs quartiers des communes, situées dans la vallée du M’zab (regroupant 4 communes), auparavant épargnés par les actes de violence, se sont retrouvés en début d’après-midi confrontés à des échauffourées entre groupes de jeunes ayant été à l’origine d’incendie de locaux commerciaux et d’habitations.

Ces actes de violence ont repris, suite à des appels à « la grève du cartable » (école) et celle des commerçants, diffusés par le biais de réseaux sociaux par des personnes s’autoproclamant militants des droits de l’homme, « en signe de protestation contre l’insécurité ».

Des dizaines de jeunes (malékites et ibadites) s’affrontaient à l’aide de pierres, d’objets hétéroclites ou de cocktails Molotov dans les quartiers jusque-là épargnés, tels que ceux d’El-Aïn, El-Chaâba, à l’entrée de Daya Ben Dahoua, et près du lycée Moufdi-Zakaria à Béni Isguen.

Une dizaine de locaux et d’habitations ont été saccagés et incendiés, et un imposant renfort de brigades d’intervention rapide de la gendarmerie a été déployé, pour renforcer le dispositif de la police qui a usé, à plusieurs reprises, de bombes lacrymogènes pour disperser les antagonistes. Les rues ont été désertées par les citoyens, ainsi que les commerces, les banques et administrations.

Par ailleurs, selon des sources locales, un citoyen mozabite de 39 ans a trouvé la mort au cours de ces affrontements. Il aurait été tué à l’aide d’une arme blanche alors qu’il se trouvait dans un  chantier dans le quartier Touzouz de la ville de Ghardaïa.