190 terroristes abattus depuis janvier 2013

Par Kaci Haider | 29/09/2013 | 19:29

190 terroristes ont été éliminés de janvier à septembre 2013 à travers le pays, a déclaré dimanche à Alger M. Merouane Azzi, président de la cellule d’aide judiciaire pour l’application de la charte pour la paix et la réconciliation nationale.

Invité du Forum du quotidien El-Moujahid, M. Me Merouane Azzi a souligné que le nombre de terroristes abattus pour le mois de janvier seulement est estimé à 48 dont 29 ont été tués au cours de la riposte à l’attaque terroriste perpétrée contre le site gazier de Tiguentourine (In-Amenas-Illizi).

17.000 terroristes éliminés de 1992 à 2006

Plus de 17.000 terroristes ont été éliminés durant la période 1992-2006 selon les statistiques des services de sécurité et de la Gendarmerie nationale, a indiqué M. Azzi. Par ailleurs le président de la cellule a insisté sur l’impératif de « l’application de la charte pour la paix et la réconciliation nationale » dans la lutte contre le terrorisme « qui se poursuit toujours », soulignant la nécessité de « soutenir le renseignement » en tant que moyen de mettre en échec et prévenir les opérations terroristes. « Le renseignement a contribué à éviter plusieurs opérations terroristes-suicides », a-t-il encore ajouté.

Abordant le dossier des disparus, M. Azzi a appelé « certaines associations à s’abstenir d’exploiter ce dossier à des fins politiques et personnelles portant préjudice aux intérêts de la nation ».

Il a estimé le nombre des familles des disparus à 7.144 familles recensées auprès des services de sécurité et de la Gendarmerie nationales, affirmant que près de 7.000 familles ont été indemnisées jusqu’à présent. Vingt quatre (24) autres terroristes se sont rendus cette année à travers différentes wilayas du pays, notamment celles de Tlemcen, Skikda, Illizi, Boumerdes, Adrar et Khenchela.

Revenant sur l’attaque terroriste de Tiguentourine, M. Azzi a rappelé que cette opération « menée par un groupe de terroristes de différentes nationalités, avait pour but de déstabiliser le pays ». « La vigilance des autorités et l’intervention des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) a mis en échec les dessins de parties étrangères d’intervenir dans les affaires nationales », a-t-il dit.

15.000 islamistes ont déposé les armes depuis 1999

Près de 15.000 islamistes ont déposé les armes en Algérie depuis 1999, a annoncé Me Merouane Azzi. « Depuis la mise en place de la loi portant concorde civile en 1999, et de la Charte pour la paix, près de 15.000 terroristes se sont rendus », aux autorités, a déclaré Me Azzi alors que dimanche marque le 8e anniversaire du référendum de 2005 sur cette question.

En 1999, l’adoption par référendum d’une loi sur la « Concorde civile » avait entraîné la reddition de milliers d’islamistes. Promulguée le 13 juillet 1999 et applicable pour une durée de 6 mois seulement, elle prévoyait l’amnistie totale pour les islamistes armés non coupables de crimes de sang ou de viols, et n’ayant pas posé de bombes.

Un second referendum a permis l’adoption en 2005 d’une « Charte pour la paix et la réconciliation » offrant le « pardon » aux islamistes encore dans le maquis en échange de leur reddition, devenus ainsi des « repentis ».

Me Azzi a précisé que « 6.500 terroristes se sont rendus depuis la promulgation de la loi portant concorde civile. La plupart appartenaient à l’Armée islamique de salut (AIS) et près de 8.500 ont bénéficié des dispositions de la Charte pour la paix et de la réconciliation nationale ».

La charte prévoit l’extinction des poursuites judiciaires à l’encontre de « tous les individus qui mettent fin à leur activité armée et remettent les armes en leur possession ». Ceux qui sont « impliqués dans des massacres collectifs, des viols ou des attentats à l’explosif dans des lieux publics » en sont exclus.

Elle interdit toute activité politique aux ex-responsables du FIS (Front islamique du salut), rendus responsables de « la tragédie nationale », et prévoyait d’indemniser les « victimes du terrorisme », familles de « terroristes » et de disparus, arrêtés par les services de sécurité et disparus depuis. (Avec Aps et Afp))



Lire tous les articles de la rubrique : A la une - Actualité -

Articles similaires

Flash d'actu

Focus

Silence, on veut tuer…

  • Rafik Benasseur
  • 19-12-2014
  • 17:46
Sommes-nous à ce point obligés d’épiloguer sur les insanités prononcées par cet illuminé de Hamadache, un salafo-wahabite, contre l’écrivain journaliste Kamel Daoud ? Depuis mercredi dernier, la scène nationale lire la suite...

Info des régions

Aïn Defla : 3 morts et 2 blessés graves dans un accident de la route

Trois personnes ont péri et deux autres ont été blessées grièvement dans un accident de la route,

Hydrocarbures : Les gardes côtes colmatent une fuite à Bejaia

Les éléments du groupement territorial des gardes côtes de Bejaia ont réussi, mardi, à éviter le

Oran commémore la disparition d’Aissa Messaoudi

Le quotidien El Djomhouria, édité à Oran, a organisé ce mardi, un arrêt commémoratif 20 ans après

Oran : emportée par les eaux d’un oued, une fillette succombe après avoir été secourue

Une fillette de 10 ans, qui a été emportée par les eaux de l’oued de Négria d’Arzew (Oran), en

Naâma : 2 morts et 5 blessés dans un accident de la circulation près de Djeniène Bourezgue

Deux personnes sont décédées et cinq autres ont été blessées dans un accident de la circulation

L'actu en vidéo

Sport

Ligue 1 Mobilis (14e journée) : résultats et classement

Ligue 1 Mobilis (14e journée) : résultats et classement

Résultats de la 14e journée du championnat d’Algérie de Ligue 1 Mobilis de football jouée vendredi
Transfert : le PSG prêt à payer 50 millions d’euros pour Yacine Brahimi

Transfert : le PSG prêt à payer 50 millions d’euros pour Yacine Brahimi

L’international algérien du FC Porto, Yacine Brahimi, est convoité par les plus grands clubs
Classement FIFA : l’Algérie termine l’année à la 18e place

Classement FIFA : l’Algérie termine l’année à la 18e place

L’Algérie termine l’année 2014 à la 18e place de la dernière édition du classement mondial
Yacine Brahimi, troisième meilleur joueur africain de l’année

Yacine Brahimi, troisième meilleur joueur africain de l’année

L’international algérien du FC Porto Yacine Brahimi, est arrivé à la troisième place du sondage
JSK : Ciccolini démissionne

JSK : Ciccolini démissionne

L’entraîneur de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) François Ciccolini a remis, mardi, sa démission

Communiqués

Le MPR dénonce la menace islamiste contre Kamel Daoud

Communiqué de presse L’appel au meurtre lancé par un vulgaire imam intégriste contre le talentueux

Décès de Mansouri Yamina

Avis de décès La  famille Mansouri  – Mebtoul de Djebel Fellaoucène – Taleb, Djennane
+ Lus
+ Commentés
Discussion